XVIes Jeux des Petits Etats d'Europe : Dites 33 !

Belle première  pour les golfeurs

Pour leur toute première participation aux Jeux des Petits Etats d'Europe, les golfeurs de la Principauté sont revenus les valises pleines avec 4 médailles (argent par équipe pour les dames, argent pour Sophie Sandolo, bronze pour les hommes en équipe et argent pour Sandro Piaget en individuel).

Pour une première, c'était une belle première. Le golf intégrait donc cette année le panel de disciplines des Jeux des Petits Etats d'Europe. Au programme, un parcours en bord de mer, bordé de paysages dignes des plus belles cartes postales que l'Islande peut offrir. Mais aussi des conditions dantesques pour la pratique de ce sport. Car la température sur les "greens" islandais n'a pas dû beaucoup s'éloigner du zéro. Que ce soit en positif ou en négatif d'ailleurs. Et les vents contraires de l'île viking n'ont pas non plus aidé les six représentants de Monaco qui s'étaient envolés avec clubs et caddies. Même s'ils y étaient préparés, comme le confirme leur coach, Patrice Barquez. "Les conditions difficiles, on y est habitué dans le golf, c'est l'avantage ou l'inconvénient des sports de plein air, parce qu'on peut avoir très froid ou très chaud, mais là ça n'a été qu'une semi-surprise pour le froid. Le vent n'était pas facile." 

 Les femmes se parent d'argent 

Chez les hommes comme chez les femmes, cette première campagne de golf a été couronnée de succès pour les Monégasques. "Sportivement, ça a été une vraie réussite, avec 4 médailles. C'est une vraie performance et j'en suis ravi. Pour une première, on ne savait pas trop ce qui nous attendait. Je sentais une équipe compétitive, mais on ne connaissait pas nos adversaires, et il nous fallait concrétiser. Ca a été une agréable surprise," commente Patrice Barquez, le coach de ce groupe. 

Et pour cause. Dans la compétition par équipe, les filles étaient opposées à l'Islande, au Luxembourg et au Liechtenstein. Dès le départ, elles ont rapidement pris la deuxième place pour ne jamais la lâcher. D'autant qu'elles étaient emmenées par une Sophie Sandolo très en forme. Médaillée d'argent en individuel, elle y est aussi pour beaucoup dans la belle réussite du groupe et l'argent par équipe obtenue par le trio composé de Sophie Sandolo donc, Helga Piaget et Sophie Halsall. 

 Les hommes font dans le bi-colore 

Ces messieurs avaient plus de monde à affronter de leur côté. L'Islande, Malte, Andorre, le Liechtenstein, Saint-Marin ou encore le Luxembourg étaient de la partie. Et il a fallu une féroce bataille pour que les coéquipiers de Frédéric Ruffier Meray accrochent le bronze. Car à l'issue des deux premières journées, Andorre était 3e avec 5 coups d'avance sur les Monégasques. Mais c'était sans compter sur la ténacité des joueurs du Rocher. Dès le 3e jour, Ruffier Meray, Piaget et Zenere reprenaient cette 3e place synonyme de médaille. Un classement qu'ils ne lâcheraient plus jusqu'à l'issue de la compétition. 

Du côté des individuels, c'est Sandro Piaget qui a su le mieux tirer son épingle du jeu en se glissant à la 2e place, au milieu du trio islandais. Exactement comme son homologue féminine. Grâce à sa deuxième position, le jeune garçon qui, selon Patrice Barquez, "a du potentiel et beaucoup de talent, il peut avoir de l'ambition", revient avec l'argent. De quoi garnir une armoire à trophées, et notamment celle du Monte-Carlo Golf Club.  

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :