XVIes Jeux des Petits Etats d'Europe : Dites 33 !

Triple double pour les pongistes

Grosse moisson de médailles pour les pongistes lors de la semaine islandaise. Avec 5 récompenses autour du cou (3 d'or et 2 d'argent), les protégés de Marc Loulergue ont enfin réalisé le rêve de leur président.

C'était ce qui manquait à la collection du président Loulergue dans l'histoire du tennis de table monégasque aux Jeux des Petits Etats d'Europe. Une médaille d'or. Car avant le départ pour l'Islande, les pongistes de la Principauté n'avaient jamais réussi à hisser tout en haut le drapeau rouge et blanc ni faire retentir l'hymne princier. Présent aux JPEE depuis 1995, le tennis de table a vu les premiers représentants de Monaco prendre part à l'édition de 2005 en Andorre. Les premières médailles ne sont arrivées que quelques années plus tard, en 2011, lors des Jeux au Liechtenstein. Deux médailles de bronze, puis trois autres et deux d'argent lors des XVes JPEE qui ont eu lieu au Luxembourg en 2013. Et la délivrance est arrivée cette année. "Ce sont des résultats qui étaient espérés mais qui sont aussi inespérés", explique Marc Loulergue. "C'est notre sixième participation aux JPEE et là on ramène notamment 3 médailles d'or. C'est exceptionnel ce qu'on a fait."

Des garçons en or 

Ces cinq médailles glanées par la délégation de tennis de table sont essentiellement des médailles d'équipe. Et ce sont les garçons qui ont ouvert le bal. Lors de la compétition par équipe, le trio composé d'Anthony Peretti, Damien Provost et Martin Tiso a su se frayer un chemin jusqu'à la finale sans trop douter. Face au Montenegro, la tâche ne s'annonçait pas facile. Après la défaite de Peretti en simple, c'est Provost qui a remis les compteurs à zéro en égalisant à 1-1. Les deux hommes ont ensuite remporté le double, offrant une chance à Damien Provost de ramener la première médaille d'or aux pongistes monégasques. Et le jeune homme ne s'est pas fait prier. "Les garçons, dans la compétition par équipe, m'ont vraiment fait plaisir, confie le président. Surtout Damien Provost qui s'est sorti les tripes pour arracher la victoire." Un Damien Provost en grande forme puisque ce dernier a remporté une seconde médaille d'or, mais en simple. A nouveau face à un Monténégrin en finale, le leader du groupe Rouge et Blanc n'a pas flanché et s'est imposé 3 sets 0 face à son adversaire. Et ramène ainsi une seconde médaille d'or chez les hommes. 

Triplé féminin 

Côté féminines, la bataille fut rude, mais le butin ramené par le trio Xiaoxin Yang, Lauren Riley et Ulrika Quist est plutôt sympathique. "Chez les filles, on ne pouvait pas faire mieux", prévient Marc Loulergue. Et pour cause. Dans le tournoi par équipes, c'est un gros morceau qui attendait les représentantes de la Principauté en finale. Le Luxembourg, dont l'équipe est notamment composée des 61es et 151es joueuses mondiales a finalement pris le meilleur sur Monaco lors du match décisif (3-2). 

Ce fut d'ailleurs à nouveau le cas lors de la compétition en double, puisque Xiaoxin Yang et Lauren Riley ont également dû s'incliner en finale face à la paire luxembourgeoise. Deux médailles d'argent étaient déjà dans les sacs, mais c'était sans compter la finale du simple qui allait faire bondir de joie le président une nouvelle fois. Xiaoxin Yang était opposée, à nouveau, à une sujette du Grand Duc du Luxembourg, mais il était écrit que l'or ne lui échapperait pas une troisième fois. Le score net, 3-0, atteste d'ailleurs de la supériorité de Monaco sur ce match. 

 Confirmation de la saison 

Les pongistes sont donc finalement rentrés avec 5 médailles, dont 3 en or, ce qui les place en tête au sein de la délégation monégasque. "Le bilan est plus que positif. Je suis très satisfait parce qu'il donne suite à une très bonne saison en championnat où trois de nos équipes montent de division. Nous avons vécu une semaine fantastique et j'espère que nous pourrons faire aussi bien si ce n'est mieux lors des prochains Jeux," clame haut et fort Marc Loulergue.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :