Une journée sous le signe des médailles

Belle journée pour Monaco que ce jeudi 4 juin. Deux médailles en athlétisme, deux en natation, une en tir et en tennis de table et l'assurance d'une médaille en tennis avec la qualification en finale du double de Guillaume Couillard et Thomas Oger donnent un bilan positif à ce 3e jour de compétition.

Parmi l'ensemble des médaillés du jour, nous avons réussi à en croiser quelques uns, que ce soit à la sortie de leurs épreuves ou lors de leur retour à l'hôtel. Voici leurs réactions.

Jesse Aliaga Jacob, médaille de bronze sur 400 mètres haies

"C'est une grande satisfaction, surtout que j’étais assez sceptique avant le départ. J’ai très fortement insisté pour prendre le départ car j’avais une très grosse douleur au genou gauche après ma course de 110 mètres haies. Mais je me suis dit qu’il fallait quand même partir, parce que je représentais les couleur de Monaco, donc c’était une obligation de les représenter au mieux. Je suis très satisfait d’avoir pris ma première médaille, c’est une très grande fierté."

Lise Boryna, médaille de bronze sur 400 mètres haies

"Je me sens soulagée et contente parce que je l’avais promis à une personne qui m’est chère. Je me sentais prête, j’avais fait le Luxembourg il y a deux ans, j’avais fini 5e, et cette année l’objectif était la médaille."

Adrianna Di Guisto, médaille de bronze sur 10 000 mètres (la course a eu lieu mardi, mais la remise des médailles était hier)

"Il n’y a pas de mots, c’est vraiment magique. Je suis encore dans l’euphorie et je suis vraiment très heureuse. J’aimerais vraiment revivre ça sur 5 000 samedi. Quand j’ai eu cette troisième place et donc la médaille, j’ai pensé à ma fille parce que c’est pour elle que j’ai couru, mais aussi pour mes collègues et le club de Monaco car ils m’ont toujours soutenu.

Eric Lanza, médaille d'or au tir à 50 mètres

"Ça a été un vrai soulagement, parce qu’après ma déception sur le 10 mètres, je me suis rattrapé au tir à 50 mètres. On était 6 au départ. Après le match, je finis 3e, et je débute la finale tranquillement. Je n’étais pas au mieux de ma forme, il y avait beaucoup de vent à gérer. Je commence à comprendre le vent et je commence à faire des mouches, à savoir tirer en plein centre. Et c’est comme ça que j’ai commencé à grappiller des places, jusqu’à arriver à la première place, que je n’ai pas lâché jusqu’au bout. Je fais un sans faute sur la fin, et je me retrouve premier. C’est le "bis repetita" du Liechtenstein (2011), avec les trois mêmes médaillés, mais cette fois-ci c’est moi qui ai eu l’or. "

Michel Pou, entraîneur des nageurs (médailles de bronze sur le relais 4 x 100 quatre nages et Andrea Bolognesi sur 100 mètres brasse)

"Ces médailles nous font plaisir à tous, à l’équipe. Ce sont deux médailles collectives, que ce soit le relais ou pour Andrea Bolognesi sur 100 mètres brasse, qui est allé chercher assez loin dans l’effort. L’œuvre de la fatigue a aussi été faite, c’est à dire que les 4es places  que l'on a obtenues ont fatigué certains et ont sans doute permis à Andrea de faire cette 3e place. Sans cette fatigue ça aurait été plus juste, mais je pense que c’est un jeu collectif intéressant. A force de harceler les mêmes personnes, elles craquent. Andrea en dos, François -Xavier Paquot en brasse, Filippo Novara en papillon et Scott Bole en crawl ont réalisé la 3e place du relais 4 x 100 4 nages. Nous en sommes à deux médailles, à trois troisièmes places, donc nous enchaînons bien les choses."

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos