Afriat dans la cour des grands

La jeune athlète monégasque était engagée sur le 100 mètres lors des championnats du monde d’athlétisme de Doha. Une grande première pour elle à un tel échelon.

Elle n'a que 16 ans et demi. 17 dans moins d'un mois. Mais déjà, elle a sa place parmi les grands. La Monégasque Charlotte Afriat était à Doha la semaine dernière pour ses tout premiers championnats du monde d'athlétisme. “Une expérience incroyable”, confie celle qui n’en est pas à sa première expérience internationale, puisqu'elle a participé récemment aux Jeux des Petits Etats d'Europe, ainsi qu'à l'European Youth Olympic Festival, sans oublier les Jeux Olympiques de la Jeunesse 2018.

Whatsapp Image 2019 09 27 At 21 46 122

Un bon départ

Engagée sur le 100 mètres, l'athlète espérait battre son record personnel (12'41 réalisé à Monaco en 2018). "J’avais tout mis en oeuvre pour être au top de ma forme. Je m’étais vraiment préparée comme une dingue durant les deux derniers mois. Malheureusement deux mois, c’était un peu trop court, mais avant j’étais blessée donc c’était compliqué. L'année dernière a été difficile avec mes blessures, mais j’ai su surmonter cela", précise la jeune athlète. 

Whatsapp Image 2019 09 27 At 21 46 15

Elle réalisera finalement sa course en 12'67, et signe surtout une belle performance lors du départ. "J'ai fait un très bon départ et réalisé un des meilleurs temps de réaction de ma série (0,151), donc j’étais très contente. Après, j’ai eu plus de peine à finir ma course. Il reste du travail mais je vais continuer à m’entraîner", précise Charlotte, très contente de cette expérience. "J’étais très fière d’avoir représenté Monaco. Et je sais que cela me servira par la suite. En tout cas j’ai donné le meilleur de moi-même." 

Un avis partagé par son coach, Frédéric Choquard. "Je suis fier d’elle, je n’en reviens pas. Elle m’a bluffé en se pointant au milieu de toutes les stars sans broncher. Elle a été sérieuse jusqu’au bout. Elle a fait des sacrifices énormes pour en arriver et c’est mérité. Elle est déçue mais c’est une telle battante que, dès qu’elle ne fait pas son record, elle est déçue. Elle a fait un super départ et manque de fréquence sur la fin, mais c’est le manque de courses et de compétitions. A cette période de l'année ce n’est pas facile. Ce qu’elle a fait est fabuleux". Et c'est aussi de bon augure pour la suite.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos