"Les records tomberont"

Noah Lyles est la nouvelle star montante du sprint. A tout juste 21 ans, le jeune homme est l'un des favoris pour les prochains mondiaux de Doha (28 septembre-6 octobre). 

Vainqueur et auteur du record du meeting sur 200 m l'an dernier (19''65), Noah Lyles était cette année aligné sur 100 m. Deuxième juste derrière Justin Gatlin (9''91 pour Gatlin, 9''92 pour Lyles), le jeune Américain est en forme. Sur le tartan, comme devant un micro.

Comment vous sentez-vous cette saison ?

Pour l'instant, tout va bien. J'ai réalisé des records personnels sur deux meetings (9"86 au 100 m à Shanghai le 18 mai, 19"50 au 200 m à Lausanne le 5 juillet). Le début de saison a été difficile car on a fait beaucoup d'indoor. Après, petit à petit, la machine s'est lancée et les choses ont mieux marché. 

Vos objectifs cette année ?

Gagner bien sûr ! Avoir la médaille d'or à Doha. S'ils (la Fédération américaine) veulent me mettre sur le relais, alors j'irai aussi et ça pourrait faire une médaille de plus. Doha est le but principal de cette année.

Pensez-vous être capable d'aller chercher les records établis pas Usain Bolt sur 100 (9"58) et 200 m (19"19) ?

Ils vont venir. Mon objectif principal est de continuer à travailler sur mes courses, s'assurer que la stratégie est la bonne. Plus je me focalise là-dessus, plus les temps rapides arriveront. Et avec ces temps rapides, les records tomberont. 

Xjpd6390

Depuis quelques temps, on vous présente comme la nouvelle star montante du sprint. Que ressentez-vous lorsqu'on vous dit cela ?

C'est toujours sympa de voir que les gens parlent de vous, je pense que tout le monde sera d'accord avec ça. Mais il faut aussi savoir rester humble et garder l'esprit tourné vers ses objectifs. Parce que voir que des personnes parlent de vous ne veut pas dire que les objectifs changent. Je suis là parce que j'aime m'amuser et que j'adore courir. Avec ça, je dois m'entraîner. Je dois faire ce qui me rend le plus heureux. Et je dois rester moi-même.

Est-ce difficile de rester concentré sur ses objectifs quand les gens parlent de plus en plus de vous ?

Oui par moment c'est compliqué, vous pouvez avoir des réactions qui ne vous correspondent pas, les choses peuvent vous monter à la tête. C'est pour ça que c'est toujours bon d'avoir sa famille et ses amis autour de soi, des gens qui vous connaissent depuis toujours, parce qu'ils peuvent vous rappeler certaines choses mais aussi vous réconforter quand c'est difficile. Vous courez sur 100 et 200 m. 

Quelle distance préférez-vous ?

Le 200 m, de loin. Je me vois vraiment plus comme un coureur de 200. Pour être honnête, je pense que je suis entre les deux. J'ai la vitesse pour le 100 m tout comme pour le 200. Mais le 100 est si rapide, c'est genre comme ça (il claque des doigts) et je suis prêt à en faire un autre. C'est probablement plus facile d'apprendre le 200. Il y a tellement de choses à voir dans le 100 m en 9 secondes que ça peut devenir un peu stressant. Le 200 est plus fun à pratiquer et à apprendre. Enfin pour moi (rires).Vous êtes un bon sprinteur, mais vous semblez être aussi un bon rappeur… (il a notamment enregistré une chanson* pour la promotion du meeting de Zurich, qui aura lieu le 29 août prochain)(Rires). Ne me demandez pas de chanter ! Le meeting nous ont contacté, par le biais de mon agent, et nous ont demandé de participer à cela, ils avaient le projet de faire cette chanson et voulaient que je participe. On a alors demandé quelques renseignements, comment cela se passerait, qui serait impliqué. J'ai parlé au groupe, j'ai vraiment bien senti la chose. Ils m'ont parlé de la partie rap en me disant qu'ils voulaient que ce soit moi. Après avoir entendu la chanson, je l'avais dans la tête. Et je pense qu'elle restera dans la tête des gens dès qu'il l'entendront. 


* Chanson "Souvenir" du groupe Baba Shrimps, avec Sandi Morris et Noah Lyles. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos