Monaco Run : Beatrice Chepkoech s'empare du record du monde du 5km !

La Kényane a battu la marque mondiale de la discipline dans une course mixte et rogné d'une seconde le temps établi sur la même distance par Sifan Hassan. Chez les hommes, Joshua Cheptegei s'est facilement imposé sans battre son propre record (13'13).

La lumière était sur Monaco, dimanche matin. Les étoiles, aussi. Beatrice Chepkoech et Joshua Cheptegei étaient les têtes d'affiche du plateau très relevé du Monaco Run 2021, organisé par la Fédération monégasque d'athlétisme. Sous les yeux du Souverain, la Kényane et l'Ougandais, respectivement championne du monde du 3000m steeple et détentrice du meilleur temps de la discipline depuis le Meeting Herculis EBS 2018 (8'44''32), et recordman du 5km sur route et sur piste (12'51 - 12'35''36, à chaque fois à Monaco), ont disposé facilement des 23 autres athlètes malgré un vent glacial défavorable.

Img 7232

Sur un parcours plat et très rapide dans les rues de la Principauté, Beatrice Chepkoech a avalé les 5 kilomètres en 14'43, pulvérisant le record mondial établi en course mixte par sa compatriote Caroline Kipkirui à Prague en 2018 (14'48). Elle faisait également mieux que les 14 minutes et 44 secondes de Sifan Hassan sur la même distance lors d'une épreuve uniquement féminine à Monaco en 2019. "Je suis très contente, lâchait-elle dans un sourire à l'issue de la course. C'était très compliqué, il y avait beaucoup de vent et il faisait très froid durant l'échauffement. Je ne m'attendais pas à battre le record mais je l'ai fait !"

Joshua Cheptegei gêné par le vent

Chez les hommes, Joshua Cheptegei s'est imposé comme attendu, mais sans améliorer sa marque. L'athlète de l'équipe NN Running aura mis 13 minutes et 13 secondes pour parcourir le tracé monégasque cette année, malgré un dernier kilomètre enlevé en 2'32. "Le vent fait partie du jeu. Il était assez incroyable et ne m'a pas permis de courir pour le record du monde aujourd'hui. Mais je suis reconnaissant d'avoir décroché le titre", assurait Joshua Cheptegei après avoir reçu son trophée et un tableau des mains du Prince.

 Img 7141

Monaco, "terre de records", a toutefois justifié son titre puisque d'autres références nationales ont été fixées hier matin : les records allemand, néerlandais, autrichien et danois chez les hommes, suisse chez les dames, sans oublier la performance d'Aude Clavier qui a signé le nouveau temps français U23 en 16'15. Premier tricolore du classement, Morhad Amdouni (4e, 13'19), a terminé à une petite seconde de la marque européenne détenue par Jimmy Gressier (13'18).

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos

Les résultats Dames :

1. Beatrice Chepkoech (14'43)
2. Meraf Bahta (15'45)
3. Alice Finot (15'52)
4. Nina Lauwaert (15'58)
5. Alexa Lemitre (16'06)
6. Aude Clavier (16'15)
7. Agnes Mctighe (16'28)
8. Melody Julien (17'03)


Photo_thumb_img_7280

Les résultats Hommes :

1. Joshua Cheptegei (13'13)
2. Bethwell Birgen (13'17)
3. Davis Kiplangat (13'19)
4. Morhad Amdouni (13'19)
5. RIchard Douma (13'27)
6. Samuel Fitwi (13'32)
7. Michael Gras (13'42)
8. Emmanuel Roudolff (13'48)
9. Andres Vojta (13'48)
10. Thjis Nijhuis (13'48)
11. Mehdi Frere (13'49)
12. Ole Hesselbherg (13'51)
13. Alexis Miellet (13'54)
14. Raphael Montoya (13'54)
15. Yannick Michiels (13'55)
16. Abdelaati Iguider (14'09)