Monaco Run : dans la continuité de 2019

Après les grands changements de 2019, le Monaco Run revient pour une nouvelle édition les 15 et 16 février.

L'année de la confirmation. En 2019, le Monaco Run a décidé de tout changer. Exit, définitivement, le 10 km et la Classique des Rivieras entre Vintimille et Monaco ; place à un 5 km, un 10 km de trail urbain, des 1000 mètres et toujours la marche solidaire pour Pink Ribbon. Et après une première réussie, l'événement continue sur les mêmes bases. "Pour 2020, on reste à l'identique de ce qu'on a fait l'année dernière. Changer les habitudes de toute une manifestation, ce n'est pas simple. Mais on a été très satisfait et les coureurs aussi. Le retour des participants a été très positif, donc ça nous a motivé à continuer sur ce format", explique Didier Boinon, directeur de l'événement.

Mav 9099

Pas de changement pour les distances et les épreuves, mais tout de même quelques nouveautés pour 2020. "Il y aura des petites différences surtout le samedi avec les animations. Les 1000 mètres, lancés l'an dernier sur une boucle au Port Hercule, vont revenir sur deux boucles différentes. Et pour mettre un peu plus d'ambiance, il y aura aussi la salle Hercule Fitness Club qui proposera des cours en plein air sur le quai, de midi à 17 heures", précise le directeur de l'événement. Sans oublier la Running Expo qui sera ouverte tout au long du week-end.

Hausse des inscriptions

Du côté des participants, le Monaco Run a réussi à attirer quelques grands noms pour le 5 km, son épreuve phare. Ainsi les tricolores Liv Westphal, recordwoman de France du 10 km, et Jimmy Gressier, 2e performeur européen de l'histoire du 10 km, seront au départ. Mais ce n'est pas tout. L'Ougandais Joshua Cheptegei, champion du monde du 10 000 mètres sur piste et ancien recordman du monde du 10 km sur route, sera aussi de la partie. Une satisfaction pour Didier Boinon. "Des athlètes reconnus sont intéressés pour venir, ça prouve que notre manifestation ne laisse pas indifférent. On peut parler d'une véritable reconnaissance et de fierté". Après les deux records du monde établis l'an dernier par Sifan Hassan et Julien Wanders (battu depuis), le 5 km Herculis s'annonce de nouveau passionnant. "Notre circuit est rapide. Joshua Cheptegei espère pouvoir battre le record et nous aussi, mais c'est la route qui décidera. La course s'annonce clairement aussi animée que l'année dernière", ajoute Didier Boinon. 

Pf2 2442

Au-delà des athlètes internationaux, le succès du Monaco Run nouveau format se vérifie aussi par le nombre d'inscrits. "L'année dernière, il y avait 200 participants sur le 5 km. Aujourd'hui, on est déjà à 300 inscrits. Et pour le city trail, c'est pareil. En 2019, on avait dû bloquer à 500 inscriptions, un chiffre qu'on a déjà dépassé. Avec la marche et les 1000 mètres, on aura 1200/1500 coureurs ce qui fait un bel événement", indique Didier Boinon. Et de poursuivre. "Le 5 km est accessible et abordable pour tous les coureurs. On aura des grands champions et des athlètes de tous les jours qui pourront prendre le même départ et faire le même circuit". Alors à vos chaussures, les inscriptions sont encore ouvertes jusqu'au 14 février

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos