Retour sur le tartan

L'AS Monaco athlétisme a organisé vendredi sa traditionnelle compétition régionale. L'occasion pour le club d'aligner bon nombre de ses athlètes et de préparer les championnats de France de relais prévus ce week-end.

Alors que le temps menace, des athlètes se préparent sur le tartan du Louis-II. D'un côté, face à l'habituel Pesage, perchistes et sauteurs en longueurs posent leurs marques au sol. Non loin de là, les sprinters règlent la position des starters. De nombreux maillots estampillés ''AS Monaco'' fleurissent un peu partout autour de la piste d'athlétisme du stade. Habituellement, ce rendez-vous a lieu en avril. Mais la pandémie de Covid-19 est passée par là. Finalement, l'AS Monaco athlé a pu tenir sa compétition régionale annuelle en cette fin de mois d'août. 

Img 3830

"On ne pensait pas forcément avoir les autorisations mais c'est génial de pouvoir retrouver tout le monde, de pouvoir retrouver la piste. C'est notre passion, on vit de ça, c'est un plaisir de retrouver tout ça. On organise généralement cette compétition régionale en avril, surtout pour faire courir nos athlètes. Nous avons reçu l'aide du comité départemental des Alpes-Maritimes et des clubs du Var, des Bouches-du-Rhône et d'Italie sont venus", expliquentles coaches monégasques, Frédéric Choquard, Didier Boinon et Christophe Mattéi.

Img 3856

Un peu plus de 120 athlètes venus de Monaco, Nice, Fréjus, Toulon, Marseille, Menton, d'Italie (liste non exhaustive) se sont ainsi retrouvés autour d'une douzaine d'épreuves, allant du sprint (100 m, relais 4 x 100, 400 m, 400 m haies), de demi-fond (800 m, 1 500 m, 3 000 m) mais aussi de saut (hauteur, longueur, perche), vendredi soir. Avec quelques bonnes performances des athlètes de la Principauté.

Les relayeurs inspirés, le demi-fond à la fête

Si le plaisir de retrouver la piste a été certain, à en voir les larges sourires sur les visages à l'issue des courses, mais aussi avant, il a aussi été éreintant, en témoignent les traits tirés à l'issue de certaines courses. De quoi comprendre, aussi, que les athlètes ont tout donné sur la piste pour leur retour aux affaires. De quoi, aussi, satisfaire les coaches. 

Img 3932

Et parmi les performances à souligner, Frédéric Choquard (coach sprint) et Didier Boinon (coach demi-fond) ont eu plusieurs motifs de satisfaction. "Téo Andant (400 m, victoire en 47''26) a confirmé sa bonne forme du moment, tout comme Thomas Caredda qui a très bien marché (victoire sur 100 m en 10''91 et auteur d'un bon passage dans le relais victorieux du 4x100). En demi-fond, ça a plutôt bien tourné aussi puisqu'on a vu de belles choses, que ce soit sur le 800 m, le 1 500 ou le 3 000, avec notamment Teti Savluk (1e du 800 m en 2'19''54) Grégory Giuffra (3e du 1 500m en 4'00''48) et  Imane Zouhir (2e du 3 000 m en 10'21''65)." 

Vie de groupe

Cette compétition était également l'occasion pour les coaches de finaliser leur sélection pour les championnats de France de relais qui auront lieu ce week-end à Lyon (4 et 5 septembre). Une compétition où le groupe monégasque ira pour faire de son mieux sur le tartan et retrouver le plaisir de la vie de groupe. 

Img 3890

"On ne souhaite pas se mettre une pression particulière liée aux résultats. On peut espérer viser une finale sur le relais medley court (100 et 200 m filles, 300 et 400 m garçons), mais il risque d'être compliqué de sortir des séries sur le 4x100 m et le medley long (400 m et 1200 m F / 800 m et 1 600 m G). L'idée est surtout de se faire plaisir et de partir tous ensemble pour recréer une vie, une dynamique de groupe. Une vie normale de club." 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos