Une vingtième édition entre joie et tristesse

La No Finish Line s'est officiellement clôturée hier. Si les vainqueurs ont reçu leurs récompenses aujourd'hui, cette vingtième édition restera dans les mémoires en grande partie à cause des intempéries qui l'ont touché. 292 626 kilomètres ont été parcourus pour 351 151€ récoltés.

Ce devait être une édition particulièrement festive. Au final, elle restera comme un anniversaire marqué par des intempéries et un accident qui aurait pu s'avérer plus grave. "On n'est pas très à la fête, mais on était surtout préoccupé par l'état de santé de la personne qui a eu l'accident sur la digue. Forcément, on est déçu de l'arrêt prématuré de la course, mais c'était indispensable, on était en alerte rouge, les autorités nous ont demandé de tout arrêter et de toute façon on l'avait déjà fait avant qu'ils arrivent", confiait ce matin ariane Favaloro, présidente de Children and Future. 

Il faut dire qu'hier, une des participantes a bien failli payer très cher sa participation à la No Finish Line. Après un premier bilan alarmant (fractures et pronostic vital engagé), les nouvelles sur son état de santé ont été plus rassurantes et ses jours n'étaient pas en danger. Du côté du Chapiteau de Fontvieille, si la course s'est interrompue vers 17 heures, les bénévoles n'ont pas baissé pavillon pour autant. Et hier soir, les Orange ont accueilli tous ceux en difficulté à cause des intempéries. 

"Nous avons vécu une nuit assez solidaire. Le Chapiteau et Monte-Carlo Festival nous ont fait le plaisir de fermer tout le chapiteau et mettre le chauffage. Ça nous a aussi permis d'aider ceux qui étaient en difficulté à Monaco, des personnes qui venaient de la gare ou ceux de la compétition de badminton qui avait lieu au stade. On a hébergé tout le monde, grâce à la croix rouge et aux pompiers qui ont emmené des lits, des couvertures de survie, des duvets. Et notre partenaire, Stars'n'Bars, qui nourrit les coureurs des huit jours, a augmenté ses portions de façon importante pour que tout le monde puisse manger", confiait ainsi Philippe Verdier. 

292 626 km parcourus

Côté sportif, l'organisation est bien entendu loin des objectifs annoncés. Car, compte tenu du temps, ce sont 292 626 km qui ont été parcourus et 351 151 euros récoltés (Children and Future a décidé de reverser 1,20 € du kilomètres cette année à cause des problèmes météorologiques). "Compte-tenu des conditions, voir tous ces courageux venus toute la semaine de pluie, c'est extraordinaire. C'est ce que les bénévoles disaient autour du circuit, en voyant tous ces gens sous un parapluie, avec tous types de tenues, braver les éléments jour et nuit et faire des centaines de kilomètres pour certains, c'est extraordinaire. On a beaucoup de soutiens de ce coté là", explique Philppe Verdier.

Des kilomètres parcourus avec de nombreuses têtes connues, à l'image de l'inusable Mimi Chevillon, à nouveau vainqueur chez les dames (681,944 km parcourus, 520 tours effectués). Et malgré des conditions dantesques, la NFL 2019 a pu compter sur plus de 14 000 inscrits pour plus de 11 000 coureurs. De quoi montrer que, même si les années passent, le mouvement continue de donner l'envie aux coureurs et marcheurs de se mobiliser. Et ce quelque soit le temps... 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   

Les résultats complets

En individuel : La Coupe du Prince a été remis à Daniele Juan Alimonti pour 804 km parcourus et 1ère fois vainqueur. 
Le 2ème, Robert Miorin avec 743km (un des 5 hommes ayant dépassé les 1000km sur la NFL Monaco depuis sa création) Le 3ème Patrice Loquet avec 730 km.
La première femme et 4ème au classement général, Mimi Chevillon avec 628 km, déjà vainqueur ces 3 dernières années a également reçu la Coupe du Prince.
 La 2ème, Paola Coccato Zurcher avec 599 km. La 3ème, Annick Fouchard Djebli avec 554 km.
. La première équipe gagnante est celle de Collaboration United We Stand avec 18 900km. La 2ème le Centre Cardio-Thoracique de Monaco avec 9796 km et la 3ème la CMB avec 9601km.