Une tracé légendaire, une passion éternelle

Un podium maison pour Venturi

Avec son podium à Monaco, Felipe Massa a montré qu'il en avait encore sous la pédale. Et a permis à Venturi de marquer de précieux points dans une saison où les aléas de course ne sont que rarement en leur faveur.

Un sourire et de franches accolades. D'abord avec le Souverain. Puis avec Alejandro Agag, promoteur et homme derrière le projet de la Formula-E. Le sourire, c'est celui de Felipe Massa. Le Brésilien, pilote Venturi depuis l'été dernier, vient de signer son premier podium (3e derrière Vergne et Rowland) de la saison. Et comme un symbole, c'est à Monaco qu'il le réalise. Après coup, le natif de Sao Paulo, rejoint par ses proches et Gildo Pastor, le patron de l'écurie, n'a pas manqué de laisser échapper sa joie, lui qui courait après ce podium depuis le début de saison. "Ça fait vraiment du bien. J'avais déjà obtenu de bons résultats en qualifications, mais il s'est souvent passé quelque chose durant la course. Là, ça a été une course propre, nette, de bout en bout. Jusqu’à présent, je n’avais jamais eu droit à une course véritablement propre pour tirer le meilleur de la voiture. Aujourd'hui, il n’y a pas eu d’erreur, personne ne m’a fait sortir de piste ou n’a endommagé la voiture comme à Hong-Kong. C’était l’endroit où il fallait que ça se passe comme ça, à l’e-Prix de Monaco, pour l'équipe comme pour moi", expliquait l'ancien de chez Ferrari et Williams après la course. 

Mortara dans le dur à Monaco

Si Felipe Massa a connu une course au final heureux, cela n'a pas été le cas de son coéquipier, le Suisse Edoardo Mortara. Parti en fond de grille après des qualifications difficiles et une pénalité reçue au e-Prix de Paris, le pilote Venturi avait pourtant réussi un bon début de course en réalisant quelques dépassements intéressants. Malheureusement, tout ne s'est pas passé au mieux ensuite, avec un accrochage l'empêchant d'aller plus loin lors du 30e tour de piste. "J'ai eu du mal à trouver le bon rythme en qualification. Quand vous partez du fond de grille, ici, c'est très difficile de revenir. Malgré quelques bons dépassements au départ, ça n’a pas suffi. Mais le rythme est là, dans la voiture, donc nous verrons lors des prochaines courses si nous pouvons mieux nous qualifier et rapporter des points importants." Un "échec" pour le Suisse qui reste jusqu'à présent le seul pilote Venturi à être monté sur la plus haute marche du podium (Hong-Kong). 

Un job à finir

Si la saison n'a pas été simple jusqu'à présent, le duo formé par Felipe Massa et Edoardo Mortara a tout de même montré de belles choses. Une victoire, deux podiums, et les voitures dans les points à 5 reprises. Et si Venturi ne pointe qu'à la 7e place du classement constructeurs, les performances de ses pilotes poussent à l'optimisme. "Ce podium à Monaco est exactement ce qu'il nous fallait. Nous étions vraiment bien partis à la mi-saison, alors c’est bon d’être de retour. Maintenant, nous voulons finir la saison européenne avec des courses solides avant le final de New-York", expliquait ainsi Susie Wolff, Team Principal de Venturi après la course. 

Monaco était la 9e étape de la saison. Après un passage par l'Allemagne (11e  place pour Mortara et 15e place pour Massa), il reste 3 courses (Berne, Suisse (22 juin) et double étape à New-York les 13 et 14 juillet) au tandem pour apporter son meilleur classement au Team à l'issue de cette saison. Une tâche tout à fait réalisable pour les deux pilotes.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos