Une tracé légendaire, une passion éternelle

Susie Wolff :  "J'en veux encore plus"

Susie Wolff est la Team Principal du Venturi Formula-E Team. Première femme dans le milieu à assumer ces fonctions, l'ancienne pilote ne manque pas d'ambition. Et compte bien amener Venturi le plus loin possible.

La monoplace, Susie Wolff connaît. Et plutôt bien. Pilote de développement puis d'essai chez Williams F1, où elle a d'ailleurs travaillé avec Felipe Massa, l'Écossaise a bien négocié le virage de l'après-carrière. Virage qui l'a rapidement ramené dans les paddocks du sport auto. 

A quoi vous attendiez-vous en rejoignant Venturi ?

C'est une très bonne question. Je savais que l'équipe avait beaucoup de potentiel, qu'il y avait un noyau très fort. Je voulais juste aider le Team pour qu'il devienne un leader constant dans le championnat et ce n'est pas une chose qui se fait en une nuit, c'est un projet de longue haleine. Je pense que l'on a démontré et qu'on avance dans la bonne direction. Avoir remporté notre première course valide d'ailleurs les décisions prises et les retouches apportées en cours de route. Mais nous avons encore un long voyage à accomplir. Il y a beaucoup de potentiel, mais il nous faut continuer de nous améliorer parce que le niveau de compétition en Formula-E évolue saison après saison et si nous voulons rester compétitifs, nous devons élever notre niveau chaque saison.

Que pensez-vous justement de votre saison jusqu'ici ?

Je suis très fière de ce que l'équipe a accompli jusqu'à maintenant. Je veux maximiser les courses restantes car l'objectif est de finir la saison le plus haut possible. En milieu de saison, nous avons eu pas mal de podiums et il n'y a pas de raison qu'on ne réussisse pas à revenir à ce type de résultats. Nous avons eu de la malchance sur les dernières courses, quelques problèmes techniques à résoudre, mais globalement, je suis très fière de l'équipe et de ce que nous avons accompli. Mais j'en veux encore plus (rires).

Quelles ont été les choses les plus compliquées depuis votre arrivée ?

Il y a beaucoup d'éléments qui ont été difficiles et qui, en fin de compte, ont permis d'obtenir la bonne structure pour l'équipe, de trouver les bonnes personnes au bon endroit pour faire le meilleur travail possible et de s'assurer que chaque secteur fonctionne à son meilleur niveau. Ça a été très long et difficile, mais c'est un grand défi et j'ai encore beaucoup de travail à faire.C'est la 5e saison de Formula-E.

Sur quoi Venturi doit encore travailler pour s'améliorer ?

A mon avis, un certain nombre de choses sont à changer. Dans ce championnat, les voitures sont principalement de série. Ce sont les gains insignifiants, les petits domaines dans lesquels nous continuons à nous améliorer et à faire de petits changements, qui, additionnés, pourront avoir le plus grand impact sur nos performances. A l'inter-saison - pas avant -, nous ferons quelques annonces sur les changements auxquels nous procédons actuellement afin d'améliorer nos résultats. Mais je souhaite tout d'abord terminer la saison 5 du mieux que je peux, avant de m'inquiéter pour la suivante. 

Votre objectif pour la fin d'année ?

J'aimerais marquer des points de façon constante et terminer dans le top 6 du championnat. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos