Le charme des monoplaces d'antan a opéré !

Le Grand Prix de Monaco Historique a crédité ses spectateurs de courses endiablées ce week-end.


Premier rendez-vous des trois épreuves organisées en Principauté cette année, le Grand Prix Historique de Monaco a tenu toutes ses promesses, le week-end dernier. En plus d'un plateau exquis -bien que moins nombreux-, composé notamment des deux Ferrari 312B3, de la Dino 246 ou encore de la 250 Mille Miglia de 1953, la 12e édition a proposé de nombreuses batailles sur piste (voir palmarès ci-contre). Et ce n'est pas Jean Alesi qui pourra dire le contraire. L'ancien pilote de la Scuderia Ferrari (1991-1995) s'est aligné en Série F et, en l'absence de René Arnoux, qui a abimé a monoplace rouge lors des qualifications, a assuré le spectacle dans une lutte épique avec Marco Werner (Lotus 77), triple vainqueur des 24 Heures du Mans. Second au départ, le Français a pris la tête des opérations au bénéfice d'un excellent envol.

Gph Monaco Samedi Am  Avril S Demard 2021 8407

Le triplé de Michael Lyons

Après 15 tours dans les échappements d'Alesi, Werner a commis l'irréparable en éperonnant l'arrière de la Ferrari, partie s'encastrer contre le mur, boulevard Albert 1er. "Je suis déçu, mais je n’ai rien pu faire. C’est dommage, parce qu’on était en train de faire une belle course. Je reviendrai l’an prochain », a assuré Jean Alesi après son abandon. L'Allemand, quant à lui, a terminé la course en vainqueur mais a finalement été rétrogradé au 3e rang pour son harponnage. Cette pénalité a fait les affaires de Michael Lyons, même si l'Anglo-Irlandais a déposé son trophée de champion sur l'aileron avant de la Lotus 77 de Werner. La grande classe pour celui qui a été le pilote du week-end, auteur d'un "hat-trick" : Série E (sur Surtees TS9), Série F (sur McLaren M26) et Série G (sur Hesketh 308E).

Monaco 12eme Grand Prix Historique The Race  Acm Oc   024

Places gratuites pour les locaux

Trois ans après la dernière épreuve historique, ces joyaux qui ont fait rêver des générations, depuis l'avant-guerre pour certaines présentes ce week-end, ont donc retrouvé leur place en Principauté. Les spectateurs, exclusivement des locaux au nombre de 6 500 par jour, ont également pu s'asseoir en tribune et se délecter du spectacle. Quant aux commissaires, ils ont été mis à contribution avec 35 interventions sur la piste et cinq drapeaux rouges. Une très bonne répétition, en somme, pour les prochaines échéances, à savoir le e-Prix le 8 mai et le Grand Prix F1 le 25 mai.

Gph Monaco Samedi Am  Avril S Demard 2021 8414

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos