Union cycliste de Monaco : L'UCM allume la mèche

Si la pratique du vélo a toujours existé en Principauté, elle ne cesse de prendre de l'essor depuis 2009, année où Monaco a donné le départ du Tour de France. Depuis, l'Union cycliste de Monaco (UCM) s'attache à former les nouvelles générations et continue de motiver l'ensemble d'un peloton bien fourni.

On pourrait penser qu'à petit pays petit club et petite reconnaissance. Mais il n'en est rien. Le bureau du club, installé en face du restaurant "La pizza du stade", est le reflet du succès que remporte la discipline telle qu'elle est enseignée sur le Rocher. Des trophées et des photos de podiums, partout. "Un peu trop presque", s'amuse Umberto Langellotti, président de la Fédé depuis 2008 et trésorier de l'UCM qui n'hésite pas à jouer le rôle d'entraîneur adjoint à ses heures perdues. L'institution est reconnue par l'Union européenne de cyclisme (UEC) ainsi que par l'Union cycliste internationale (UCI).

"J'ai été élu délégué de l'UEC auprès de l'UCI en mars, ce qui nous permet d'avoir un poids lors des congrès internationaux", explique Umberto Langellotti. "C'est une chance pour nous et ça montre que notre travail est reconnu. C'est la preuve que Monaco est bien implanté au niveau international malgré le fait que l'on soit une toute petite Fédération."

Dans la roue des pros

Parmi ses membres, la Fédération compte vingt-trois professionnels résidant à Monaco. Une aubaine pour l'UCM. "On a notamment le Kazakh Alexandre Vinokourov, champion olympique, le Belge Philippe Gilbert, champion du monde, et le coureur britannique Christopher Froome, vainqueur du Tour de France. C'est la première fois qu'un membre de la Fédération et du club remporte le Tour. J'ai rarement vu des Fédés qui ont un tel palmarès", s'enthousiasme Langellotti, les yeux brillants.

"Nous avons aussi les Australiens Richie Porte, coéquipier de Froome qui l'a aidé à gagner le Tour, et Simon Gerrans qui a pris le maillot jaune lors de la quatrième étape à Nice." En tout, une quinzaine de membres de l'institution monégasque ont pédalé lors de cet événement phare du cyclisme.

Pour les coureurs, l'entraînement est fabuleux ici. "On a tout. Du plat, des côtes et le climat est toujours bon", rapportait Chris Froome il y a peu. Les professionnels ont la possibilité de s'entraîner quasiment tous les jours. "En hiver, pas mal d'Anglais nous rejoignent lorsque les températures tombent au-dessous de zéro chez eux", commente le président.

Direction l'Italie, Aspremont, à 554 mètres d'altitude au-dessus de Nice, ou le Col de la Madone, côté Menton, qui culmine à 925 mètres d'altitude.

Le péril jeune

À côté de ces coureurs de haut niveau, il y a les Monégasques qui ambitionnent de le devenir. Victor Langellotti, fierté d'Umberto, a dix-huit ans et pédale depuis quatre ans. Il évolue en catégorie junior (17/18 ans) pour la deuxième année et a hâte de rejoindre son compatriote Nicolas d'Angelo chez les espoirs (19/22 ans). Le jeune homme a dix-neuf ans et s'entraîne assidûment depuis trois ans.

Cette année, les deux acolytes ont notamment participé aux Jeux des petits États d'Europe au Luxembourg et au championnat d'Europe à Olomouc, en République tchèque.

Nicolas d'Angelo s'était envolé pour la Turquie en juin, afin de tenter sa chance aux Jeux méditerranéens. "Il a fait 24e sur plus de soixante coureurs lors de la course sur route de 148 kilomètres, alors qu'il était tout seul face à des équipes très fortes", précise Umberto Langellotti. "Surtout que c'était une arrivée au sprint. Les équipes s'organisent pour ça. Il faut quelqu'un qui amène le sprinter et le lâche dans les derniers mètres. Lui, il est arrivé tout seul et s'est faufilé du mieux possible." D'Angelo ne semblait pas mécontent de cette première aventure, au contraire. "Mon objectif n'était pas d'arriver parmi les premiers. C'était de faire de mon mieux et je vois qu'il y a des concurrents derrière moi, alors c'est bien", avait-il rapporté après l'épreuve.

Le garçon a poursuivi sa saison avec les Jeux de la francophonie à Nice, en septembre (29e).


Page 1/3

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos