L'élite de l'épée en Principauté

Ce week-end, la Fédération Monégasque d'Escrime a organisé deux compétitions majeures - le Tournoi International d'épée de Monaco et le Circuit Elite à l’Epée Dames Sénior - qui ont attiré plus de 160 tireurs venus des quatre coins de l'Europe. Deux jours de compétition qui auront vu la victoire de deux Français, Dimodi Laurence Epée et Mathias Biabiny.

C'est une des dates marquées d'une croix rouge dans le calendrier de la Fédération Monégasque d'Escrime. Le week-end dernier, l'institution, dirigée depuis 2017 par Christophe Prat, a organisé son traditionnel Tournoi International d'épée de Monaco, le 34e du nom, mais également le Circuit Elite à l’Epée Dames Sénior. Deux compétitions internationales majeures qui ont réuni cette année près de 160 tireurs en provenance de France, Italie, Allemagne, Croatie, Angleterre, Suisse et Monaco.

Img 1521

Et parmi eux, du beau monde. "Le circuit élite dame entre dans le circuit national français, ce qui fait qu'on a pu attirer les meilleures tireuses françaises. Car pour elles, cette compétition, qui est l'un des trois tournois élite organisés en France, leur permet d'engranger des points, pour les qualifications aux Championnats du monde et aux Jeux Olympiques", rappelle le président de la Fédération Monégasque d'Escrime. En effet, on retrouvait notamment quelques membres de l'équipe de France : Auriane Mallo, Mélissa Goram, Dimodi Laurence Epée ou encore Alexandra Louis Marie, des fidèles du tournoi depuis des années. Du côté des hommes, aussi, l'affiche était belle, puisque le tournoi a attiré un beau plateau, "avec beaucoup de Français, plus que d'habitude", souligne Christophe Prat. 

Finales relevées

Dsc 0181

Durant tout le week-end, les tireurs se sont ainsi affrontés sur les pistes de l'Espace Saint-Antoine. Et chez les dames, comme chez les hommes, ce sont les tricolores qui ont dominé les débats et le classement. Mathias Biabiny, troisième en 2018, s'impose cette année face à son compatriote Nicolas Conrad tandis que Dimodi Laurence Epée l'emporte face à sa coéquipière Auriane Mallo, au terme d'une "belle finale, très relevée. Les compétiteurs très motivés chez les femmes, comme chez les hommes d'ailleurs", souligne Christophe Prat, qui tire un bilan très positif de ce week-end. 

Dsc 0047

Notons que le rendez-vous monégasque est aussi très apprécié des locaux de l'étape. Ils étaient d'ailleurs 10 cette année à participer, dont une féminine, la pentathlète Julie Lafaye. Avec des fortunes diverses. "On a eu pas mal d'éliminés dans les tours éliminatoires. Mais ces compétiteurs ne font pas autant de tournois que ceux qui viennent à Monaco. Certains espéraient faire mieux, d'autres étaient contents de leurs performance, et cela reste très positif pour nos athlètes", souligne le président de la Fédération. Notons d'ailleurs les belles performances de Julie Lafaye, qui finit 63e, et de Loïc Fossey (43e).

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos

Les résultats des Monégasques

Julie Lafaye : 64e
Loïc Fossey : 43e
Massimiliano Destro : 56e
Jordan Minary : 60e
François Lasson : 64e
Nicolas Cerri : 65e
Paul Nicolaides : 76e
Serge Perelman : 80e