Un championnat d'Europe positif

Avec deux trios engagés aux derniers championnats d'Europe de gymnastique acrobatique, le Femina Sports avait de quoi faire. Et les résultats des jeunes demoiselles sont plus que positifs.

Elles s'entraînent ensemble toute l'année mais ne défendent pas les mêmes couleurs lors des compétitions internationales. D'un côté, Ana-Fiona Toullec, Alicia Barbero et Giulia Cauteruccio pour la France. De l'autre, Albane Viora, Ninon Ginola et Paloma Verdino pour la Principauté. Toutes les six ont participaé aux championnats d'Europe de gym acrobatique par groupe d'âge, à Holon (Israël), du 24 octobre au 3 novembre derniers. Leur coach, Kimberly Arnulf, qui les a accompagnées sur place, s'est montrée satisfaite de leurs performances sur place. 

"On avait fixé comme objectifs de faire les minimas pour y aller, ce qui a été atteint. On est content de leur comportement, les deux groupes ont fait le max de ce qui est possible pour elles, elles ressortent avec de grands sourires, c'est positif pour les gymnastes et pour nous aussi.

Un sacré handicap

Et les résultats auraient pu être encore meilleurs, notamment pour le trio monégasque. 27es au général, les petites demoiselles ont pourtant fait de leur mieux. Mais une vilaine blessure est venu perturber une machine pourtant bien huilée. "Ninon s'est fait une grosse entorse à la cheville 10 jours avant les championnats. Grâce aux médecins et aux soins, elle a pu participer, mais cette blessure a forcément eu un impact sur leur performance. Elle n'a pu répéter le statique qu'à deux reprises et trois pour la dynamique. Mais elles ont réussi leurs mouvements, sans chute", note Kim Arnulf, déçue mais fière de son trio qui pourra s'avancer l'an prochain avec ambition en vue des championnats du monde.

Whatsapp Image 2019 11 05 At 11 59 08

Du côté des françaises, c'est une belle 11e place au général qui est venue récompenser leurs efforts. "Elles ont fait le job. En dynamique, elles sont passées très près de la finale puisqu'elles ont terminé 9e et ce sont les 8 premiers groupes qui entrent en finale. Pour bien se rendre compte à quel point nous étions proche d'entrer en finale, on perd de 0,06 point face aux Pays-Bas qui terminent 8es," précise la coach. 

Whatsapp Image 2019 11 05 At 12 04 04

De quoi tirer un bilan donc très positif de ces championnats d'Europe. Et d'en tirer aussi quelques conclusions pour aller chercher plus loin lors des prochaines échéances. "Je suis contente de ce qu'elles ont produit. C'est un peu rageant pour cette place en finale car c'est la deuxième fois qu'on passe très près, mais on est au maximum de ce qu'on peut faire sur notre structure. en l'état, on ne peut pas aller plus loin. Le trio monégasque ressort tout de même avec de l'ambition pour les prochains championnats du monde en 2020 où elles passeront en catégorie 12-18 ans." 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos