Monaco parachute team en route pour les championnats de France

Les parachutistes de Monaco viennent de décrocher deux podiums en coupe de France, lors des épreuves de vol relatif. Début août, ils viseront deux titres nationaux à Vichy.

Présente à Bouloc (Haute-Garonne) pour la finale de la Coupe de France, l'équipe à quatre de vol relatif de la Principauté (Stéphane Mattoni, Jean-François Ronzevalle, Didier Boignon et Franck Vazille) n'a pas réussi à remporter une septième victoire dans cette épreuve. Les parachutistes ont dû se contenter de la deuxième marche du podium. 

"La coupe de France se déroule en deux étapes. Lors de la première, à Mimizan, dans les Landes, j'étais blessé et je n'ai pas pu participer. Mes coéquipiers ont eu un peu plus de mal, parce qu'on a l'habitude d'évoluer ensemble", explique Stéphane Mattoni.

"Une compétition de folie"

Les Monégasques ont débarqué à Bouloc avec un handicap de onze points par rapport à la formation de l'Armée de l'air française, basée à Nice. Un retard presque rédhibitoire, puisqu'il représente le total de points réalisés en moyenne sur un saut (il fallait en faire huit dans cette compétition).

"On a réussi à grignoter petit à petit du terrain par rapport à nos adversaires, en faisant une compétition de folie. Malheureusement, nous avons fini par nous incliner d'un point", détaille Stéphane Mattoni.

Dans l'épreuve à huit, le quatuor, associé à Laurence Hervé, Pierre Auvray, Yves Négrié et Florian Denonfauoux, a réussi à décrocher la victoire. "Nous étions associés à d'anciens compétiteurs de très haut niveau. Dans cette catégorie, il n'y a pas eu de difficulté pour s'imposer."

Grandes ambitions

La saison n'est pas terminée pour Monaco parachute, qui visera deux titres nationaux lors des championnats de France, qui auront lieu à Vichy, du 8 au 13 août. A huit, les rouge et blanc tenteront de mettre la main sur leur troisième sacre consécutif. A quatre, ils tenteront de faire mieux que leurs deuxième et troisième des années précédentes.

"On va dire que les championnats de France sont quand même plus importants que la Coupe. Face à nous, il y aura les vingt meilleures formations du pays. A Vichy, on retrouvera toutes les disciplines du parachutisme, pas seulement le vol relatif", indique Mattoni.

Vous pourrez trouver les résultats des épreuves sur le site de la Fédération française

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :