Top 20 européen pour Davide Lewton-Brain

Du 12 au 16 janvier derniers se sont déroulés les Championnats d’Europe de patinage artistique à Tallinn, en Estonie. Une compétition phare que le représentant de la Principauté a terminée à la 20e place. Prochaine étape désormais, les Championnats du monde en mars prochain.

Tallinn 2022 aura laissé un beau souvenir à Davide Lewton-Brain. Basé sur deux étapes avec un programme court et un programme long, le championnat d’Europe de patinage artistique regroupait 34 participants de différentes nations. 

Au programme court, première manche de la compétition, le représentant de la Principauté s’est classé 21e avec un total de 67.31 points (contre 99.76 pour le Russe Andrei Mozalev, en tête). Un résultat qui lui permettait d’accéder à la seconde étape, celle du programme long, disputée seulement par les 24 premiers. 

Mieux que ses espérances 

Alors qu’il ne se sentait pas en forme physiquement durant la compétition, Davide Lewton-Brain s’est offert une 19e place après un programme long relativement satisfaisant. Une belle surprise pour le patineur de 23 ans. 

« Mon objectif principal était d’obtenir la qualification pour le programme long, donc intégrer le Top 24. Au-delà, ce n’était que du plus. C’était très positif de terminer dans le Top 20 sachant que j’étais malade, pas du Covid, mais je n’étais pas en grande forme donc je ne pensais pas faire aussi bien. Je suis content de mes performances et résultats, c’est encourageant pour la suite », nous a-t-il expliqué par téléphone.

Des résultats prometteurs

Le travail continue de payer. A Sofia (Bulgarie), à l’occasion de sa dernière compétition en date, il a obtenu une médaille d’argent et réalisé également son record personnel en programme court avec 73.64 points : « À l’international, je n’ai jamais fait au-dessus de 70/71 points, donc je suis super content. Il me reste encore deux compétitions pour espérer être sélectionné aux Championnats du monde, ce week-end en Slovénie puis fin février aux Pays-Bas. » 

Premier tremplin pour la qualification aux Jeux Olympiques de 2026 à Milan, les Championnats du monde se dérouleront du 21 au 27 mars prochains à Montpellier. Pas de JO cette année pour l’athlète monégasque, mais il compte bien y remédier dans quatre ans : « On s’entraîne à fond pour 2026. Ça reste l’aboutissement pour chaque sportif et ce serait une belle récompense pour une carrière pleine de sacrifices. »

Intégrer le quadruple saut à son programme

Pour espérer rattraper son retard - puisqu’il n’a débuté le patinage qu’à l’âge de 11 ans - et atteindre le meilleur niveau, Davide Lewton-Brain doit encore fournir quelques efforts. 

Pour parvenir à ses fins, une préparation physique et mentale conséquente aux côtés de l’entraîneur olympique Didier Lucine, à Annecy : « Nous travaillons dur pour progresser, avec trois entraînements par jour. Quatre heures de glace, une heure de préparation physique et parfois une séance de conditionnement mental. On privilégie tout de même le repos avec le rythme que j’ai actuellement, afin de mieux attaquer chaque nouvelle compétition. » 

Pour atteindre le niveau de ses plus grands concurrents, souvent russes, italiens ou encore français, il doit en priorité développer sa technique. Aujourd’hui, il n’effectue pas encore de quadruples sauts dans ses programmes.

Un manque à gagner pour le jeune patineur : « Tout le monde en fait, surtout les très bons. Si je veux être sélectionné pour les prochains Jeux, je ne peux pas faire sans quadruple ou triple axel. Ce sont des figures très difficiles, le travail pour y arriver est long. »

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos