Mathieu Faivre en route pour Sotchi ?

Quatrième du géant de Beaver creek le week-end dernier, le skieur du Club des sports d'Isola 2000 pointe au cinquième rang du classement général de la Coupe du monde. S'il parvenait à conserver cette position, l'Azuréen âgé de 21 ans décrocherait sa qualification pour les JO de Sotchi.

Il y a bientôt quatre ans, Mathieu Faivre avait remporté les championnats du monde juniors en slalom géant. Quelques jours après, il regardait ses aînés dévaler les pistes de Whistler, point de chute des skieurs pendant les Jeux olympiques de Vancouver.

En février prochain, le Niçois ne sera peut-être pas obligé de s'installer devant son écran plat pour suivre cet événement planétaire. Arrivé pour la deuxième fois de la saison dans le top 10 mondial (il s'était classé 9e à Sölden), Mathieu Faivre a signé la meilleure performance de sa carrière à Beaver creek, dans le Colorado.

Quatrième d'un géant dominé par les Yankees Ted Ligety et Bode Miller, ainsi que l'Autrichien Marcel Hirscher, le grand espoir tricolore a inscrit de précieux points, qui lui permettent de figurer au cinquième rang du classement général de la Coupe du monde.

Des compatriotes à surveiller

Heureux de sa prestation et à la fois un peu déçu de repartir avec "la médaille en chocolat", le skieur d'Isola devra continuer sur sa lancée durant les prochains rendez-vous. Samedi à Val d'Isère, il aura forcément un œil sur les performances des autres Français.

S'il veut valider son billet pour les Jeux olympiques, Mathieu Faivre devra obligatoirement figurer parmi les quatre meilleurs représentants hexagonaux. Pour l'heure, il devance Mathieu Fanara (7e du général), Cyprien Richard (8e), Steve Missilier (10e). Mathieu Mermillod-Blondin (19e) serait le premier recalé si l'on figeait toutes les positions aujourd'hui.

Le montagnard sudiste, qui fait déjà la fierté de son père, sait ce qu'il lui reste à faire lors de ses prochaines sorties. Après Val d'Isère, il se rendra à Alta Badia (Italie, le 22 décembre), puis à Aldeboden (Suisse, le 11 janvier). Ensuite ? Il sera peut-être temps de faire tamponner son visa pour la Russie…

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :