En première ligne

Cyrille Minier : "Le sport est vital pour moi"
Cyrille Minier : "Le sport est vital pour moi"
Cyrille Minier : "Le sport est vital pour moi"
Jean-Marc Veran, le bien-être par le sport
Jean-Marc Veran, le bien-être par le sport
Jean-Marc Veran, le bien-être par le sport
Nicolas Garnier, combler le manque
Nicolas Garnier, combler le manque
Nicolas Garnier, combler le manque
Les remèdes de Fabrice Pouvreau
Les remèdes de Fabrice Pouvreau
Les remèdes de Fabrice Pouvreau
Marie Mannino : "Tout le personnel a répondu présent"
Marie Mannino : "Tout le personnel a répondu présent"
Marie Mannino : "Tout le personnel a répondu présent"
Yvan Deri, du cœur et des jambes
Yvan Deri, du cœur et des jambes
Yvan Deri, du cœur et des jambes
Guillaume Oversteyns, le sport comme exutoire
Guillaume Oversteyns, le sport comme exutoire
Guillaume Oversteyns, le sport comme exutoire
Rémi Toscan, le métier dans la peau
Rémi Toscan, le métier dans la peau
Rémi Toscan, le métier dans la peau
Pour le capitaine Stéphane Vincent, le sport est synonyme de liberté
Pour le capitaine Stéphane Vincent, le sport est synonyme de liberté
Pour le capitaine Stéphane Vincent, le sport est synonyme de liberté
Jean Catineau, au cœur du vrai
Jean Catineau, au cœur du vrai
Jean Catineau, au cœur du vrai
Pour Stéphane Tessore, "le sport est indispensable"
Pour Stéphane Tessore, "le sport est indispensable"
Pour Stéphane Tessore, "le sport est indispensable"
De nombreuses adaptations pour le personnel de la Mairie
De nombreuses adaptations pour le personnel de la Mairie
De nombreuses adaptations pour le personnel de la Mairie
Sébastien Medard, maintenir le niveau
Sébastien Medard, maintenir le niveau
Sébastien Medard, maintenir le niveau
Tony Varo : "Une force incontournable"
Tony Varo : "Une force incontournable"
Tony Varo : "Une force incontournable"
Bruno Carbonne, bercé par le sport
Bruno Carbonne, bercé par le sport
Bruno Carbonne, bercé par le sport
Yannick Jaffart, l'appel des sommets
Yannick Jaffart, l'appel des sommets
Yannick Jaffart, l'appel des sommets
Pauline Gopcevic, valeurs collectives
Pauline Gopcevic, valeurs collectives
Pauline Gopcevic, valeurs collectives
Richard Marangoni : "La mobilisation des effectifs est toujours totale"
Richard Marangoni : "La mobilisation des effectifs est toujours totale"
Richard Marangoni : "La mobilisation des effectifs est toujours totale"
Jean-Christophe Agosta, la foulée passionnée
Jean-Christophe Agosta, la foulée passionnée
Jean-Christophe Agosta, la foulée passionnée
Benoîte de Sevelinges : "Mon principal sujet de préoccupation"
Benoîte de Sevelinges : "Mon principal sujet de préoccupation"
Benoîte de Sevelinges : "Mon principal sujet de préoccupation"

Yvan Deri, du cœur et des jambes

Sportif actif, Yvan Deri est chef de bureau à la mairie de Monaco. Son service, celui des seniors et de l'action sociale. Au cœur du service de livraisons de repas à domicile, ce quinquagénaire a su mettre à profit cette période pour maintenir une activité physique continue.

Toute l'année, Yvan Deri et son service sont en charge, notamment, des seniors de Monaco. Organisation des Jeux seniors, fêtes à l'espace Léo Ferré pour les personnes en maintien à domicile, arbres de Noël auprès de différents services, autant dire qu'on ne chôme pas de ce côté-là de la mairie. "Toute l'année, nous sommes sur un travail très administratif et nous organisons quelques manifestations. En 2020, rien n'a pu avoir lieu comme d'habitude, donc on s'est organisé différemment." 

Et lorsque le confinement s'est mis en place, Yvan Deri a rapidement senti qu'il allait falloir grossir les effectifs pour les livraisons de repas à domicile. "Avec ma collaboratrice, Margaret, nous nous sommes rapidement rendus compte, avec le standard qui explosait, qu'il allait falloir faire quelque chose. Et notre chef de service, madame Cellario, a trouvé la solution et a mis en place un service complémentaire de livraison de repas."

Changer de casquette

Avec un travail plus réduit qu'à l'accoutumée au bureau, Yvan Deri n'a pas mis longtemps à troquer sa chaise pour le siège d'une voiture réfrigérée. Et ce même si les livraisons ne se déroulaient pas tout à fait comme d'habitude. "En temps normal, on livre et on met les repas dans le frigidaire du bénéficiaire. Là, il y avait ordre de les déposer devant la porte. On allait donc chercher le camion le matin, on chargeait et on faisait notre tournée. On était 2 par voiture, tout s'est très bien passé. On l'a fait plus que volontiers, jusqu'au mois de juin. Et ça a été très bien géré, il n'y avait aucun danger et on s'est rendu compte que ça servait à beaucoup de monde à Monaco."

Appréhension et lien social

Sportif averti, Yvan Deri a usé de sa pratique du sport pour appréhender sereinement cette mission. "Lors du premier confinement, j'ai maintenu la course à pied dans la limite des tranches horaires et de la distance qui nous étaient données. Il y avait une certaine pénibilité physique dans la livraison des repas, avec parfois pas mal d'escaliers à monter, mais je n'ai pas ressenti ce problème, justement du fait de ma pratique régulière du sport", glisse cet ancien footballeur de bon niveau, qui a dû abandonner, momentanément, sa pratique régulière du padel, un sport qu'il a découvert depuis quelques années. 

Et pour se maintenir en forme, Yvan Deri a d'ailleurs mis un point d'honneur à ne jamais faire usage des ascenseurs, "que le bénéficiaire se trouve au 5e ou au 7e étage, même une fois au 13e, je faisais les escaliers à pied. Ça permettait de maintenir une forme d'entraînement car à l'issue de la tournée, on en était à 6-7 km", glisse le quinquagénaire (il a 58 ans). Surtout, il a pu noter l'importance de cette mission auprès des personnes recevant ces repas. "Ils étaient contents de nous voir et au bout de 3-4 fois, malgré le masque, ils nous reconnaissaient. On avait de petites discussions de 2-3 minutes, tout en maintenant une certaine distance et on devait continuer la tournée. Parfois, certains avaient même du mal à comprendre qu'on ne puisse pas entrer boire un café chez eux."

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :