Une médaille de bronze pour le Club Bouliste du Rocher au Mondial jeunes

Six jeunes du Club Bouliste du Rocher se sont rendus à Alassio, en Italie, pour le championnat du monde U18/U23. Emmanuel Maurin repart avec la médaille de bronze au tir de précision

Pas de répit pour les jeunes internationaux de sport-boules. Au lendemain du Challenge international Denis Ravera, qui a réuni dix huit nations sur deux jours, bon nombre de participants ont repris la route. Direction, l'Italie voisine et la ville d'Alassio, à une centaine de kilomètres, où un autre rendez-vous majeur les attendait, les championnats du monde U18 et U23.

Parmi les 24 nations présentes, on retrouvait ainsi six jeunes boulistes de la Principauté. Si malheureusement dans la catégorie U23, les résultats n'ont pas été au rendez-vous, une belle satisfaction "vient de nos joueurs U18 qui participaient là à leur premier championnat du monde", souligne Dominique Verger, le directeur sportif du Club Bouliste du Rocher. "Matteo Morin a réalisé de belles performances au tir de progressif (33/44 et 34/44). Il a été très bon également dans le double avec Luca Rugari, malgré une élimination en quarts de finale contre la Croatie, l’un des favoris donc de cette épreuve".  Le duo se classera finalement 7e sur cette épreuve.

Emmanuel Maurin en bronze

Img 0450

Mais la plus grande joie pour le Club Bouliste du Rocher vient d'Emmanuel Maurin. Déjà auteur d'une belle performance lors des épreuves qualificatives du tir de précision, où il avait fini avec 26 tirs réussis en tête de liste, le jeune bouliste confirme, en se classant 7e du tour qualificatif, puis 3e des quarts de finale. Il obtiendra finalement la médaille de bronze, derrière notamment l'Argentin Facundo Capdevila, qui avait déjà grandement impressionné en Principauté. "Emmanuel a confirmé évidemment ses performances au Challenge Denis Ravera où il avait fait 26 le samedi soir. C'est une magnifique médaille pour ce jeune joueur et un bilan extrêmement positif pour notre fédération", souligne Dominique Verger, pour qui "l’avenir semble prometteur pour les prochaines années".

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos