La carte "jeunes" des Francs archers de Nice

Lors du dernier championnat départemental en salle, les Niçois ont décroché la bagatelle de 14 médailles. Une fois encore, les jeunes ont pris une part active dans cette moisson. Tout sauf une surprise pour un club qui, en peu de temps, s'est hissé très haut dans la hiérarchie nationale.

Dimanche, les Francs archers de Nice (aussi bien les jeunes que les seniors) étaient sur le pont pour les championnats départementaux en salle, qui avaient lieu dans le gymnase de la faculté de sports de Nice. 

A domicile, les Niçois ont réussi à mettre la main sur 14 médailles (cinq d'or, quatre d'argent et cinq de bronze). Avec onze podiums à leur actif, dont un triplé chez les benjamines, les jeunes ont croqué la plus grosse part du gâteau.

Une habitude pour eux, comme l'indique Valérie Bonifassi-Fenoglio, la présidente des Francs archers depuis quelques mois. "Ces résultats ne sont pas vraiment une surprise, puisque notre club occupe la cinquième place des meilleurs clubs formateurs au niveau national."

Les championnats régionaux ce week-end
les "France" dans 15 jours

Ce week-end, quatorze représentants des Francs archers prendront la direction de Marignane, pour les championnats Paca. Et du 21 au 23 février, ils seront au moins huit en lice lors des championnats de France, qui se dérouleront à Boé, dans le Lot-et-Garonne.

Un rendez-vous que les Azuréens aborderont sans complexe, puisque l'an dernier, ils s'étaient emparés de huit médailles sur la scène hexagonale. Pour faire un bon mot, on pourrait évoquer une ascension… en flèche. Et au bout du compte, on ne serait pas si loin de la réalité.

"Il y a trois ans, nous avons essayé de structurer la compagnie. Mon mari (Pascal Fenoglio) et moi, nous avons passé notre brevet d'Etat. Nous avons également un salarié à plein temps pour l'encadrement, Vincent Ferreira d'Abren. Pour le moment, cela fonctionne plutôt bien", indique Valérie Bonifassi-Fenoglio.

Pas si simple de grandir…

La jeune garde, qui représente environ la moitié des 128 licenciés, est le symbole de la vitalité de l'association. Une vitalité qui a été remarquée au niveau fédéral : les 4, 5 et 6 juillet prochains, Nice organisera le TNJ (Trophée national jeunes).

Membres du bureau directeur depuis deux décennies, Valérie Bonifassi-Fenoglio, Pascal Fenoglio et les bénévoles, ne ménagent pas leur temps pour faire avancer leur club.  A priori, tout semble aller comme sur des roulettes. Mais à y regarder de plus près, quelques éléments viennent nuancer le tableau. 

"On n'a pas de salle, donc on doit se débrouiller. Pour les adultes, on dispose de deux créneaux au boulodrome qui se trouve à prochain de notre terrain d'entraînement, au parc des Sports Charles-Ehrmann. Pour les enfants, on est obligés d'annuler les séances quand la météo est mauvaise, comme hier par exemple", expose la présidente.

Comme souvent dans les clubs amateurs, les moyens sont restreints. A tel point que les Francs archers doivent souvent compter leurs euros avant de décider d'envoyer certains compétiteurs défendre leurs chances dans d'autres régions. "Ce serait bien que le montant de notre subvention augmente, car on envoie de plus en plus de monde à haut niveau."

Un dispositif de formation encore plus étoffé ?

Des tracas qui ne suffisent pas à doucher les ambitions des dirigeants des Francs archers, qui multiplient les initiatives pour rendre leur association encore plus attractive. "Jusqu'à présent, le recrutement s'est toujours fait par le bouche à oreille. Avec mon mari, on a calculé : dans les conditions actuelles, on peut accueillir jusqu'à 150 membres."

Aujourd'hui, trois archers niçois (Adrien Gristi, Manon Royer et Florian Bolloue) sont membres du Pôle France de Boulouris, qui va bientôt disparaître. Il va donc falloir trouver une solution pour que ces "pépites" restent dans la région et ne partent pas vers Dijon, Nancy ou Bordeaux.

"On aimerait qu'un section sportive ouvre prochainement. Nous sommes en contact avec le collège Frédéric-Mistral et Don Bosco. Ce dispositif pourrait être très utile, d'autant plus que la Fédération a décidé de revoir sa méthode de détection et d'intégrer les éléments les plus prometteurs dans son collectif olympique espoir dès les benjamins. Chez nous, Aurélia Treves a été retenue."


Les Francs archers 
avec Robin des bois et M. Pokora

Grâce à un partenariat établi entre la Fédération française de tir à l'arc et la production de la comédie musicale "Robin des bois", le club niçois pourra proposer des initiations aux spectateurs du spectacle dans lequel joue l'idole des ados, M. Pokora, devant le Palais Nikaia (les 11, 12 et 13 avril).

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos

Podiums niçois

Médailles d’or : Aurélia Treves (benjamines), Nicolas Bernardi (benjamins), équipe jeunes filles (Aurélia Treves, Audrey Biguet et Emilie Treves), équipe jeunes garçons (Yanis Augustin, Nicolas Bernardi, Thomas Biguet et Laurent Peraldi), équipe seniors femmes (Fanny Carles, Pauline Tardy, Corinne Gristi et Delphine Renault)

Médailles d’argent : Audrey Biguet (benjamines), Camille Verani (cadettes), Pauline Tardy (juniors), Alain Rouchon (seniors)

Médailles de bronze : Emilie Treves (benjamines), Thomas Biguet (benjamins), Yanis Augustin (minimes), Arnaud Lecoq (seniors), Jean-Claude Masterenko (vétérans)