Championnats du monde de trampoline : Dylan Sosso se classe 35e

Le trampoliniste Dylan Sosso, licencié à l'Etoile de Monaco, a participé à ses premiers championnats du monde par groupe d'âge, à Sofia en Bulgarie, le 16 novembre. Classé dans la catégorie des 15-16 ans, il a terminé 35e sur 74 participants.

Il disputait ses premiers championnats du monde. Mieux, sa première compétition internationale. On n'ose imaginer le niveau de pression qu'a dû subir Dylan Sosso, trampoliniste de 16 ans, licencié à l'Etoile de Monaco.

D'autant que son entraîneur, David Martin, n'a pas pu l'accompagner en Bulgarie. C'est donc flanqué des ses parents et de Dominique Bertolotto, vice-présidente de la Fédération monégasque de gymnastique, que Dylan s'est rendu à Sofia, capitale du pays.

"L'objectif, c'était qu'il fasse ses vingt touches, sans sortir", explique Dominique Bertolotto. Le jeune homme devait s'illustrer lors d'un programme imposé, composé de dix figures, ainsi que dans un programme libre, également garni de dix figures. 

Il fallait aussi prendre en compte les toiles "Ultimate", très rebondissantes, mises en place depuis seulement un an. "A Monaco, nous ne disposons pas de ces toiles. Dylan étudie en Allemagne et là où il s'entraîne, il n'en a pas non plus. Même les très bons se font avoir là-dessus", détaille-t-elle.

Dylan Sosso sous l'aile de l'équipe de France

Mission accomplie pour Dylan. "Le fait qu'il termine 35e sur 74 (avec 85,465 points), c'est la cerise sur le gâteau", ajoute la vice-présidente. D'autant que Dylan apparaissait "un peu incertain"

"Lors des championnats de France, en juin, il avait fait un superbe imposé. Il pouvait vraiment espérer un podium. Malheureusement, il est sorti du trampoline durant son programme libre. Ces championnats du monde l'ont réconforté", assure-t-elle.

"Toute l'équipe de France était pour nous", raconte Dominique Bertolotto. "Comme l'entraîneur de Dylan n'était pas présent, c'est l'équipe de France qui l'a géré dès notre arrivée mardi, jusqu'à son passage samedi." 

Franck Bardy, responsable du pôle France de trampoline d'Antibes et chef de délégation des Tricolores, l'a pris sous on aile. Il a d'ailleurs pu bénéficier de tout leur réseau, du kiné notamment. "Dylan connaît bien l'équipe parce qu'il lui arrive de s'entraîner avec eux à Antibes. Il y a beaucoup de solidarité et d'émulation entre eux", rapporte-telle.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :