Des titres pour la Team Monaco Boxe

Dimanche soir, en guise de hors d'œuvre du Sportel, la Fédéraiton Monégasque de Boxe a organisé le 14e Monaco Boxing Challenge. Une soirée au cours de laquelle deux titres de champion de France ont été décernés à deux membres de la Team Monaco Boxe, Christ Esabe et Khalil El Hadri.

Il est venu accompagné d'une armée. Une armée pacifique, à la voix entraînante. Car il fallait les entendre, les membres du ''Esabe Squad''. Ils ont donné de la voix une grande partie de la soirée. D'abord pour Ambroise Preira. Mais aussi pour Khalil El Hadri. Et surtout pour leur poulain. Pour celui qui s'affirme chaque jour un peu plus comme un futur grand nom de la boxe. Lui, c'est Christ Esabe. A 19 ans, le gamin des Yvelines a frappé un grand coup sur le ring monégasque. 

Mbc14 19

Opposé à Jamie Bidwell pour le titre de champion de France seniors professionnel, celui qui a appris la boxe au sein du club BAM l'Héritage, auprès des frères Hallab, a livré une rude bataille pour s'imposer. Dans un combat très tactique, où il a su prendre le dessus rapidement, Christ Esabe a surtout été le plus précis des deux, réussissant ainsi à marquer plus de points que son adversaire tout au long des dix rounds de trois minutes. De quoi lui permettre de remporter le titre de champion de France chez les poids plumes, quelques mois après avoir réalisé la même chose en amateur. 

100% pour le Team Monaco Boxe

Pour ce 14e Monaco Boxing Challenge, 12 combats étaient au programme. Dont 8 professionnels, dans lesquels 5 combattants du Team Monaco Boxe étaient alignés. Et le moins que l'on puisse dire est que tout a bien marché pour les protégés de Laurent Puons. Victoire Piteau, dont c'était le 5e combat professionnel, a rapidement pris les devants à l'issue d'un premier round bien maîtrisé. Les trois autres reprises ont été plus équilibrées, mais la licenciée de la Fédération Monégasque de Boxe a su contenir les assauts de Raphaelle Lachaume pour s'imposer à l'unanimité.

Mbc14 4

Lui aussi en lice pour un titre de champion de France, Khalil El Hadri n'a pas fait de détails une fois les gants enfilés. Toujours très offensif, le boxeur, lui aussi entraîné par les frères Hallab, a fait très mal à son adversaire, Medhi Sellami, lors des premiers rounds. Touché physiquement, ce dernier n'a pas été en mesure de réellement mettre en danger "HK", comme on le surnomme, même si le combat a été jusqu'au bout des dix rounds. Frappant plus fort, se montrant plus vif, Khalil El Hadri a ainsi logiquement remporté son combat et est, par la même occasion, devenu champion de France des super-plumes.

Mbc14 25

Pour Rachid Achoui, le combat a été plus difficile, mais l'issue tout aussi heureuse que celle de ses compères du Team Monaco Boxe, malgré une légère méforme du boxeur de l'écurie monégasque. Rachid a d'ailleurs un important rendez-vous à venir puisqu'il va disputer le titre de champion de France des poids moyens d'ici quelques semaines. Florian Montels, lui aussi membre du Team Monaco Boxe, a également eu fort à faire face à Giovanni Tagliola. Il a cependant su faire ce qu'il fallait pour dominer l'italien, le match étant arrêté sur décision de l'arbitre dans la cinquième reprise au profit de Montels, déclaré vainqueur.

L'AS Monaco bien représentée

Plusieurs membres de l'AS Monaco boxe étaient également présents pour ce 14e Monaco Boxing Challenge, avec 5 combattants, dont le fer de lance du club, Hugo Micallef. Le jeune Monégasque a d'ailleurs ajouté une nouvelle victoire à son palmarès. Opposé à l'espagnol Christian Delgado Castilla, Hugo a joué son jeu, se montrant très mobile, vif et plus précis dans ses frappes par rapport à son adversaire. Durant les trois rounds de trois minutes, les deux boxeurs ont tenté de se rendre coup pour coup. Mais l'Espagnol a souvent trouvé les gants du Monégasque quand ce dernier marquait des points. Et c'est fort logiquement que les juges l'ont déclaré vainqueur.

Mbc14 63

En ouverture de la soirée, Alex Titton (AS Monaco) a battu l'italien Marco Barbero à l'issue d'un combat marqué par les grosses frappes de l'asémiste. Il a ensuite été imité par Jody Llewellyn, logiquement déclaré vainqueur face à Francesco Marchesoni, le licencié de l'ASM boxe ayant dominé le combat de bout en bout. Catalan Chitoraga a eu plus de mal que ses compères, se voyant obligé de concéder le nul contre Daniel Saltalamacchia. 

Mbc14 341

Omar Kobba a vécu une soirée difficile chez les pros. Opposé à Ambroise Preira, qui disputait là son premier combat, le licencié de l'ASM n'a pas fait le poids face au protégé des frères Hallab. Résistant, proche du K.O., Oma Kobba n'a cependant pas démérité dans ce qui a été l'un des plus beaux combats de la soirée. Mais c'est logiquement qu'il s'est incliné aux points. Ruslan Kupchik (Fédération Monégasque de Boxe) n'a pas fait de détail dans son combat face au Georgien Nodari Shonvadze, l'emportant par K.O. au début de la xxe reprise. Chez les lourds, Razvan Cojanu, de l'AS Monaco et coaché par Jean-Marc Toesca, a dû aller jusqu'au terme de son combat pour venir à bout du géorgien Tamaz Zadishvili, dont la ténacité a été saluée par le public.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos