Hugo Micallef deuxième en Espagne

Le jeune boxeur monégasque Hugo Micallef a terminé second d'un tournoi international en Espagne. De quoi valider les choses mises en place depuis son changement de coach il y a quelques semaines.

Il est toujours en préparation pour la reprise du Tournoi de Qualification Olympique qui l'attend en février. Où un certain Pat' McCormack va se dresser sur sa route pour les JO. Afin d'arriver le plus prêt possible, Hugo Micallef, le boxeur monégasque, a décidé de quelques changements à la sortie du confinement. Après de nombreuses années passées à travailler sous la houlette du cubain Juan Gonzalez Gonzalez, le jeune homme a changé de coach pour franchir un nouveau pallier. C'est désormais sous les ordres de Carlos Formento qu'il évolue. Et au vu de sa dernière sortie en compétition, à Castellon de la Plana, il semblerait que le travail paie déjà. 

Engagé sur le Boxam Elite Tournament, Hugo est passé près de remporter le tournoi chez les -69 kg, ne s'inclinant qu'en finale. "J'ai fait trois combats. Au tirage au sort, je tombe contre l'espoirs Américain Delante Johnson au premier tour. Il a été champion du monde juniors, je le connais bien, j'ai toujours eu du respect pour lui parce qu'il boxe bien, j'aime bien sa boxe et j'étais content de le boxer. Je me suis dit que ça pourrait faire une belle surprise de le battre. Et c'est ce qui c'est passé. Ensuite, au deuxième tour, je prends l'espagnol, David Hernandez Garcia, à domicile, donc c'est toujours compliqué dans ce genre de contexte. Et j'ai vraiment dominé mon combat, il a mis un genou à terre au troisième round et les juges m'ont logiquement déclaré vainqueur. Sur le dernier combat, j'arrive en finale contre le Pays de Galles, Ioan Croft, un boxeur de 19 ans, plus grand que moi, il boxe vraiment bien, j'ai pris un coup de tête, ce qui m'a déstabilisé, j'ai continué à faire le job après mais ça n'a pas suffit aux yeux des juges, donc c'est comme ça", détaille le jeune homme.

Les nouveaux enseignements portent leurs fruits

Hugo aurait bien entendu préféré l'emporter, mais il a surtout pu voir que les nouveaux principes inculqués par son coach portent leurs fruits. S'il n'a rien perdu de sa vitesse, ses coups sont plus puissants, comme il le confirme lui-même. "Avec mon nouveau coach, le but était de me faire gagner en puissance, et ça commence vraiment à marcher. A l'entraînement, je vise moins la vitesse, j'appuie vraiment mes coups et ça m'a permis de gagner en puissance. Je l'ai vu sur mes combats, l'Américain et l'Espagnol, je les ai sonnés, et l'Espagnol a mis un genou à terre", glisse Hugo, qui va désormais repartir avec son coach pour des camps d'entraînement.

"Dès lundi, je pars à Las Vegas avec mon entraîneur et d'autres boxeurs du groupe. On part pour trois semaines et demie, ce qui permettra de voir autre chose, boxer avec des américains. A la suite de ça, on partira directement en Russie pour deux semaines et un autre camp d'entraînement. Je serai de retour ici dans 6 semaines", détaille le jeune homme qui ne devrait pas boxer en compétition avant le TQO prévu en février prochain. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :