Deux nouveaux titres pour le Team Monaco Boxe

Victoire Piteau et Rachid Achoui, membres de la Team Monaco Boxe, ont tous deux été sacrés champions de France chez les professionnels le 25 janvier dernier.

Les belles histoires s'enchaînent au sein de la Team Monaco Boxe. Après Christ Esabe et Khalil El Hadri il y a quelques mois, à la veille du Sportel 2019, c'est au tour de deux autres membres de ce groupe de boxeurs dirigé par Laurent Puons d'écrire une nouvelle page. Car, le 25 janvier dernier, Victoire Piteau (poids super-plumes) et Rachid Achoui (poids moyens) étaient à Orléans pour y disputer leur tout premier championnat de France professionnel. Et les deux poulains de Laurent Puons n'ont pas déçu, tous deux s'imposant pour leur première à ce niveau. "La Team Monaco Boxe compte désormais quatre titres de champion de France", a souligné Laurent Puons, le boss du TMB, après les combats.

Piteau, la Victoire dans la peau

Elle n'a que 20 ans mais il y a du feu dans ses poings. Et du sang-froid. Pour sa première tentative de décrocher une ceinture nationale, elle aurait pu commettre quelques erreurs de jeunesse. Mais, bien au contraire. La jeune fille, coachée par son père, a su boxer intelligemment pour aller chercher la victoire. Si tout n'a pas été parfait, elle a cependant été la plus offensive que son adversaire, Nahed Kharchi, et celle qui a réalisé les touches les plus importantes. De quoi amener les juges à la donner victorieuse et à décrocher, ainsi, son premier titre de championne de France. Victoire devient par la même occasion la plus jeune championne chez les super-plumes.

Mbc14 102

Achoui à l'unanimité

Son bilan avant le combat avait de quoi en faire frémir plus d'un. Quatorze victoires pour autant de combats disputés chez les pros. Rachid Achoui, par son palmarès, affiche ainsi la couleur. Face à un adversaire expérimenté (Michel Mothmora, 31 victoires, 29 défaites, 2 matches nuls), le sociétaire du TMB n'a pas tremblé. Après un début de combat pas forcément à son avantage, Achoui a rapidement pris le dessus au cours de la troisième reprise pour ne plus laisser à son adversaire la place de revenir. Une victoire qui, à 28 ans et après une année sans boxer entre 2018 et 2019, lui permet d'empocher son premier titre national professionnel (poids moyens).

Mbc14 274

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos

Ngamissengué, nouveau venu

C'est le dernier à avoir intégré le groupe de Laurent Puons. Lui, c'est Anauel Ngamissengué, 24 ans, boxeur chez les poids moyens, il a signé son entrée de la plus belle des manières en disposant du géorgien Davit Makaradze (arrêt de l'arbitre à la 4e reprise). Laurent Puons a d'ailleurs déclaré à propos de son boxeur, "Anauel est impressionnant, nous allons encore faire 1 ou 2 combats, après il sera capable de rivaliser avec les meilleurs européens. C’est un véritable puncheur qui boxe à merveille."