Le combat médiéval fait son entrée à l'ASM

Après deux ans de développement en Principauté, le béhourd est officiellement devenu la 22e section asémiste. Les Grimaldi Milites se portent à présent sur d'autres projets, en attendent une amélioration de la situation sanitaire.

Le succès était bien trop grand pour rester dans l'ombre. Avec l'organisation des deux dernières éditions du Buhurt Prime, la Principauté a découvert et apprécié le combat médiéval, une discipline prisée en Europe de l'Est. Le projet de création d'un club monégasque, porté par le président Pierre Casiraghi, a finalement abouti à une intégration à l'ASM. "On gagne en légitimité," se réjouit Joffrey Laberche, combattant des Grimaldi Milites. "On a prouvé notre autonomie pendant plus de deux ans. On a survécu, on a su performer et se développer."

Cette bonne nouvelle est le fruit d'un travail de fond, de sessions ''découvertes'' organisées, comme en mars dernier, avec présentation des armes, du club et même du combat 5vs5 dans "des conditions proches du béhourd", pour démocratiser la pratique et attirer de nouveaux membres. Mais aussi de bons résultats obtenus avant que la pandémie ne mette un violent coup d'arrêt aux disciplines sportives dans le monde entier, notamment celles de combat.

Img 0812

Une école soft pour les enfants de 6 à 18 ans

"Début 2020, nous étions dans la phase la plus haute de notre performance. Le physique tenait et la tactique était vraiment bien en place. On l'a vu avec les Italiens (victoire 2/0 face à Feltrio en exhibition en mars dernier, NDLR) qui n'ont pas fait un pli, malgré leur meilleure place au classement mondial", se souvient Joffrey Laberche.

La "reconnaissance officielle du combat médiéval comme sport" en Principauté a fait la fierté de la Fédération française et de la HMB International Association. Les deux entités ne se sont pas privées de partager l'information sur leurs réseaux sociaux respectifs, évoquant "une nouvelle incroyable". "En découvrant les réactions sur Internet, on s'est rendu compte de la marche qui venait d'être franchie, avoue le combattant monégasque. On a la chance d'être le porte-étendard du combat médiéval, alors qu'il n'est pas reconnu dans de nombreux pays. On espère que cela va entraîner les autres fédérations à obtenir la même considération."

Img 9549

L'intégration des Grimaldi Milites à l'ASM est un indicateur de l'avancée de la section, qui disputera un tournoi lors de la réunion annuelle des anciens fiefs Grimaldi fin juin sur la place du Palais, soit une semaine avant les championnats du monde en Roumanie. Débutés en décembre, les travaux dans la salle d'entraînement de l'immeuble Le Triton devraient s'achever d'ici peu. Ce bel écrin devrait accueillir des enfants de 6 à 18 ans avec la création d'une école soft à la rentrée, si la situation sanitaire le permet.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos