Corentin Bailet, lutteur globe-trotter

Un volet pédagogique important

Alors que certains parents rechignent à laisser leurs enfants manquer une journée de cours pour participer à une épreuve sportive, ceux de Corentin ne semblent pas inquiets sur ce point.

Selon Séverine Bailet, institutrice de profession, tout a été prévu pour que le cursus scolaire ne soit pas relégué à l'arrière-plan. "Ils seront équipés de tablettes numériques et ils feront leurs devoirs dès qu'ils possèderont une connexion internet. Un protocole va être établi, certaines matières seront privilégiées. Parmi les encadrants, il y aura une anthropologue. C'est elle qui se chargera du suivi pédagogique."

Voilà de quoi rassurer une maman et donner les armes à Corentin, désireux de s'orienter vers un Bac des sciences de l'ingénieur,  de ne pas décrocher. 

"Lui ouvrir les yeux sur plein de choses"

P1200518

Ancien pensionnaire de l'Insep (Institut national du sport, de l'expertise et de la performance), Didier Ouedraogo (photo ci-dessus) encadre les entraînements du jeune espoir laurentin en compagnie de Philippe Bahaderian et Eric Vanwaelscappel.

Pour lui, Corentin Bailet va vivre une expérience hors du commun, qui dépassera le cadre des tapis de lutte. "Au-delà du sport, il va apprendre plein de choses. Tous les jeunes qui vont partir vont devenir plus autonomes. Ils vont se rendre que dans certains endroits de la planète, la lutte est un moyen de survie. Je pense qu'il ouvriront les yeux sur certaines choses."


Les dons effectués à l'association Trek école sont déductibles d'impôt à hauteur de 66 %. Il faut les adresse à : Corentin Bailet, 111, avenue des Pugets - 06700 Saint-Laurent-du-Var. 
Un formulaire Cerfa 11580 vous sera envoyé afin de bénéficier de cette déduction fiscale.

Publié le

Page 2/2

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos