Alain Prost légende 2019

Les Sportel Awards ont eu lieu hier soir. Une soirée placée sous le signe de l’hommage et des belles images. De sport, bien évidement.

Une salle comble. Plus de mille personnes réunies pour une cérémonie au goût particulier. En cette trentième année de Sportel, cette édition des Sportel awards se devait de rendre hommage à son père fondateur. Georges Bertellotti. Cet ancien journaliste monégasque avait eu, il y a 30 ans donc, l’idée de créer le festival du ralenti de film sportif.

Sp 01555

Marc Maury, maître de cérémonie, n’a ainsi pas manqué d’avoir une pensée pour lui et un mot pour sa femme, présente dans l’assemblée. Une assemblée, comme souvent, cinq étoiles. Didier Deschamps, Alain Prost, Daniel Narcisse, Alain Bernard, Yelena Isinbayeva, Adolphe Drhey, pour ne citer qu’eux, avaient pris place sur les sièges de la salle Camille Blanc du Grimaldi Forum.

11 prix décernés

Deux heures durant, les personnes présentes ont eu le loisir de visionner différentes vidéos de sport, classées en plusieurs catégories. Innovation, ralenti, publicité, il y avait en tout 11 catégories différentes.Certaines vidéos ont d’ailleurs reçu un accueil particulièrement chaleureux, à l’image du film de Jaime Murciego, sur des femmes boxeuses de Nairobi. Un film intitulé ''Boxgirls'' et récompensé du prix Peace and Sport, remis par le champion de la paix Marc Raquil. Le prix du ralenti a été quant à lui attribué à "Formula 1 Emotion", un film s’arrêtant sur des séquences précises en F1, centrées sur les réactions et expressions des pilotes ou membre des différents teams lors des Grand Prix. 

Sp 00017

Une vidéo qui offre également une plongée dans l’intimité des paddocks. Les champions se sont succédés sur la scène afin d’y remettre les prix aux lauréats. Des remises de prix qui ont à plusieurs reprises été l’occasion d’adresser une pensée particulière à certains absents. Comme lorsque Yvette Lambin-Berti a souligné l’importance de l’apport de Renaud de Laborderie, lors du prix du livre (qui porte d'ailleurs son nom), ou lorsque Marc Maury a adressé une pensée particulière à Christian Blachas, décédé,  et Alain Cayzac, absent pour raison de santé, au moment de remettre l'advertizing prize, qui récompense la meilleure publicité de sport.  D'anciennes publicités ayant obtenu ce trophée ont également été diffusées. 

3jcv2937

En clôture de l'événement, c'est le prix attendu par tous qui a été remis. Celui récompensant une légende du sport. Après Didier Deschamps l'an dernier, c'est cette année au tour d'Alain Prost, le professeur, d'avoir eu droit à cet honneur. Quatre fois champion du monde de F1, victorieux à 51 reprises en Grand Prix, celui qui est passé par Renault et Ferrari occupe encore aujourd'hui une place importante dans le milieu, étant directeur non exécutif chez Renault. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos

Le palmarès complet des Sportel Awards 2019

Meilleur ralenti - Formula 1 emotion / Pit Lane slowmotion / United Kingdom
Prix de la découverte - The guardian angle of Nazaré / RedBull Media House GMNH
Prix de l'innovation - Follow me x Irek Rizaev / France
Prix du livre - Senna Inedito / Collectif d'auteurs / Giorgio Nada éditions
Meilleure vidéo de promotion - Legia Basket / Poland
Prix de la publicité - Gatorade / Make them sweat / USA
Prix du digital - Swish Live / France
Prix du jury - Presque parfait / Intérieur Sport / Canal+ / France
Prix du documentaire Peace and Sport - Boxgirls / Jaime Murciego / Espagne
Prix du CIO - Coupe d'Afrique des Nations, c'est parti ! / Stink France