La Formule E a fait son entrée au Sportel

C'est devant un parterre de journalistes qu'Alejandro Agag, dirigeant de Formula E Holdings et du futur championnat du monde de monoplaces électriques, a présenté son bijou mécanique.

Une révolution dans le monde du sport automobile. Dès septembre prochain, un championnat du monde dédié aux monoplaces électriques sera lancé.

Le dirigeant de ce circuit constitué de dix étapes, Alejandro Agag, a présenté son égérie dans le grand hall du Grimaldi Forum, dans le cadre du Sportel. Il était accompagné de Michel Ferry, commissaire général de l'Automobile club de Monaco, puisqu'une des dix épreuves (la 8e) passera par la Principauté, en mai 2015.

La Spark-Renault SRT01E s'est laissée photographier pendant qu'on la présentait. Alejandro Agag disait tous les aspects positifs d'une telle invention.

"Les voitures électriques doivent devenir attractives. Il ne faut plus que les gens les voient comme quelque chose de faible ou d'ennuyeux. Changer cette image est difficile, mais ce doit être notre mission. Les voitures électriques doivent être rapides, cools."

Il a expliqué que la Fédération internationale de l'automobile (FIA) doit désormais se tourner vers de nouvelles énergies "plus durables". Les courses automobiles engendreront moins de pollution.

Une nouvelle génération d'amateurs

"On doit viser les amateurs de sport automobile, mais aussi les enfants et les ados. Quand ils achèteront leur première voiture, dans quelques années, ce sera certainement une voiture électrique." 

En plus des enfants et ados, Alejandro Agag souhaite viser les utilisateurs de réseaux sociaux. Une interaction qui ne manquera pas de séduire les passionnés en les invitant à participer à la course en direct. Eh oui, ce sera désormais possible.

"Nous voulons impliquer directement nos fans. Sur Twitter, ils auront la possibilité d'attribuer un bonus de "push-to-pass (une augmentation temporaire de la puissance de la voiture, équivalente au système du Kers) à leur pilote préféré. Ils pourront aussi tester leurs capacités sur les mêmes circuits que les pilotes à travers un jeu vidéo."

La Formule E a beau être nouvelle, elle ne sera pas pour autant marginale puisque des pilotes de grand talent participeront aux épreuves.  "Nous ne dévoilerons pas leurs noms pour le moment, sauf en privé pour les diffuseurs qui seraient intéressés…"


Lire notre précédent article sur le championnat de Formule E


Ecouter l'interview d'Alejandro Agag réalisée par le magazine SportsPro (en anglais)

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos