Dossier

Grand prix de Monaco : Un 78 tours mythique

Pilote le plus âgé à avoir gagné le GP : 
Maurice Trintignant, à 40 ans et 200 jours en 1958

"Le secret, c’est de caresser tendrement les rails sans jamais les embrasser passionnément. Mentalement, c’est très exigeant", de David Coulthard, vainqueur à Monaco en 2000 et 2002.

5
pilotes ont réussi à écraser la concurrence plus que de raison, en signant à la fois la pole, le tour le plus rapide en course et en occupant la première place d'un bout à l'autre de l'épreuve : Juan Manuel Fangio (1950), Jackie Stewart (1971), Ayrton Senna (1990), Michael Schumacher (1994) et Mika Häkkinen (1998).

Plus grand nombre de victoires consécutives :
Ayrton Senna (5, de 1989 à 1993)

Tour le plus rapide en course :
Michael Schumacher en 2004 (Ferrari)  : 1’14’’439.

"Monaco, c’est comme faire de la bicyclette dans son salon. C’est complètement déplacé", de Nelson Piquet, trois fois champion du monde, aucune victoire à Monaco.

Plus petit écart à l’arrivée :
En 1992, Ayrton Senna s’impose devant Nigel Mansell avec 215 millièmes d’avance.

1
Graham Hill est le seul pilote à avoir réussi à s'imposer dans les trois épreuves qui composent officiellement la "triple couronne", soit les 24 heures du Mans, les 500 miles d'Indianapolis et le GP de Monaco.

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos