Dossier

Grand prix de Monaco : Un 78 tours mythique

"Monaco est encore le circuit qui distingue les hommes des gamins", de Graham Hill, cinq fois lauréat en principauté, deux fois champion du monde.

Position la plus éloignée sur la grille pour un vainqueur :
sacré en 1996, Olivier Panis s’était élancé depuis la 14e place.

3,340 
km c’est la longueur du tracé monégasque depuis les dernières modifications qui lui ont été apportées en 2003. C’est le circuit le plus court du plateau mondial. 

Top 5 des constructeurs les plus titrés :
McLaren (15), Ferrari (9), Lotus (7), BRM (5), Bugatti et Mercedes (4).

Top 5 du plus grand nombre de pole positions obtenues :
Ayrton Senna (5), Juan Manuel Fangio, Jim Clark, Jackie Stewart et Alain Prost (4).

Top 5 du plus grand nombre de tours en tête sans jamais gagner :
Jim Clark (97), Damon Hill (61), Didier Pironi (55), Nelson Piquet (53) et Jean Behra (48)

Plus petit nombre de concurrents à l’arrivée :
3, en 1996.

155,551
km/h sur le parcours actuel, c’est la meilleure moyenne enregistrée. Elle est à mettre à l’actif de Fernando Alonso, lors de l’édition 2007, au volant d’une McLaren Mercedes. 

Publié le

Page 3/3

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos