Challenge inter-entreprises au Monte-Carlo Golf Club : un "par 3" réussi

 "Eh, j'essaie professeur !"

Alors que les compétiteurs bûchaient pour respecter le par, nous nous dirigions du côté mer. Au trou numéro 5, il y a environ 145 mètres à jouer avec pour vue la Méditerranée, quelques voiliers et une partie de Monaco. À 900 mètres d'altitude, on peut dire que ça en jette. 

C'est l'équipe Weihenstephan que l'on voyait débarquer en premier. Patrick Jean, membre de l'équipe première du Monte-Carlo Golf Club au caractère bien trempé, râlait déjà en observant sa balle dans le bunker. Matthieu Louppe, également joueur de l'équipe 1 et président de l'ASM rugby, arrivait détendu, comme à son habitude. 

"Matthieu, mais qu'est-ce que je t'ai appris ?", plaisantait Frédéric, voyant que la balle partait trop à droite. "Eh, j'essaie professeur !", lui répondait Louppe. Ils poursuivaient leur route avec Italo Bazzoli et Serge Bailleux, leurs coéquipiers.

De manière sportive

Peu après, on croisait le clan WMI, composé de deux garçons membres de l'équipe jeune du club, Nicolas Noaro et Damien Flachaire. "Nicolas a bien amélioré son index. En un an, il est passé de 24 à 12", glissait son professeur, notre guide pour la matinée. Quant à Damien Flachaire, il est parti étudier aux États-Unis, à l'université de l'Indiana. 

"Maintenant, j'étudie seulement. Je ne fais plus que quelques compétitions lorsque je reviens à Monaco. Je joue surtout pour le plaisir. Je ne suis ici que l'été, alors ce n'est pas facile de garder le niveau. Mais ça va, je me débrouille", souriait le jeune homme. Les deux garçons, accompagnés de Jean-Claude Rasch et Jean-Pierre Crochat, poursuivaient leur route de manière sportive, à pied et en portant leur sac sur le dos.

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos