Une défaite pour apprendre

Face à l'ASBTP handball, l'une des équipes de tête du championnat, les filles de l'AS Monaco handball féminin ont su, malgré la défaite (39-24), réaliser de belles, notamment en deuxième mi-temps.

On parle parfois de défaite encourageante dans le sport. Celle-là en est assurément une. Sur le parquet de l'ASBTP Nice handball, les féminines de l'AS Monaco se sont inclinées face au leader de la poule B du championnat de 1ere division territoriale (39-24) dans cette 3e journée de la 2e phase. Il faut dire que les locales ont dominé la première partie du championnat. 

Img 1189

De quoi inhiber quelque peu les Monégasques en début de match. Trop respectueuses de leurs adversaires, elles les ont un peu trop regardé jouer avant de se reprendre. "C'est une équipe de haut de tableau. Elles se sont mises la pression au début et se sont un peu senties inférieures. Ensuite, on a fait quelques changements dans les postes et les choses se sont mieux déroulées", confirme le coach monégasque. 

Une meilleure seconde mi-temps

Alors que la réussite les a fuit lors du premier acte - "on a notamment manqué 6 tirs au début qui auraient pu nous permettre d'être à égalité au quart d'heure de jeu"-, les choses se sont améliorées lors de la seconde période. "Il leur a fallu encaisser le coup de la première mi-temps, mais elles n'ont pas lâché et ont relevé la tête pour produire une superbe deuxième mi-temps." 

Img 1184

Si les changement de poste se sont avérés payants, notamment dus au futur départ d'une des membres de l'équipe, Dominique Falleti était aussi très satisfait des prestations de ses deux jeunes pousses. "Mes deux petites sont allées au tir, ont pris l'initiative, se sont engagées et elles ont marqué. Donc là-dessus, j'ai gagné. Mon but était qu'elles prennent confiance. Le passage d'Emma à l'aile a été bénéfique, ça a créé plus de mouvements." De quoi retirer du positif malgré la défaite.

Img 1309

Ce week-end, les Monégasques doivent se rendre à Imperia. Mais avec les restrictions actuelles liées au coronavirus, il n'est pas impossible que les plans changent... 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos