Ryan Lochte : "Encore de nombreux objectifs"

Champion du monde, quintuple champion olympique, détenteur de multiples records du monde, Ryan Lochte était l'une des belles têtes d'affiche de ce 21e Mare Nostrum. Nous l'avons rencontré à l'issue de la première journée de compétition.

Ryan Lochte revient de loin. Une rupture des ligaments croisés postérieurs, causée par une fan un peu trop enthousiaste en novembre 2013, l'a tenu éloigné des bassins pendant de longs mois. A 30 ans, celui qui est encore considéré comme l'un des meilleurs nageurs du monde a fait son grand retour cette année dans les bassins. Avec, en tête, toujours plus de victoires.

Etre là aujourd'hui, après avoir déclaré forfait en 2014, cela représente quelque chose de particulier pour vous ?

Je n'avais pas pu venir l'année dernière à cause de ma blessure. Je suis en bien meilleure forme aujourd'hui, et je me suis beaucoup entraîné cette année. Mais, je voulais voir cette compétition, comment cela se passe. A Monaco, il y a beaucoup de courses rapides. C'st un véritable tremplin pour ce que je souhaite accomplir par la suite.

Est-ce difficile de revenir à la compétition après des mois de blessures ?

J'ai eu beaucoup de doutes. A un moment, je me suis même demandé si je ne devais peut-être pas juste raccrocher mon "speedo" et en rester là. Mais j'avais toujours cette envie d'atteindre mes objectifs en natation. Ma famille était derrière moi, elle m'a beaucoup soutenu. Je me suis entouré d'influences positives. Cela m'a permis de revenir dans les bassins beaucoup plus rapidement.

Quel était votre objectif sur ce week-end à Monaco ? 

En toute honnêteté, mon intention était de participer à un grand nombre de courses, c'st tout. C'était plus un entraînement, sans réels objectifs particuliers. Nous sortons juste de notre stage de préparation. Je suis fatigué, éreinté. Mais, j'avais envie de monter sur ces plots, essayer de me mesurer aux autres nageurs et m'approcher autant que possible de mes meilleurs temps. Juste concourir.

Etes-vous satisfait de vos performances ?

Non, pas vraiment ! Je pense que j'aurais pu faire mieux sur mes deux courses. Mais, tout ce que je voulais, c'était participer à des courses. Et je suis heureux de ce point de vue là.

Votre nage préférée ?

Le quatre nages en individuel. Pour moi, c'st une seule nage, car il faut toutes les réaliser en une seule course. Mais s'il fallait en choisir une, ce serait le dos.

Médailles olympiques, titres mondiaux... Vous avez tout gagné. Qu'est-ce qui motive encore un champion de votre envergure ?

Vous savez, j'ai encore de nombreux objectifs en tête, notamment aller aux prochains Jeux Olympiques à Rio. Mais je préfère les garder pour moi et vous laisser deviner ce que je vais faire par la suite !

Donc, vous avez déjà les jeux de Rio à l'esprit ? 

Comment pourraient-ils ne pas l'être ! C'st la plus grande compétition pour les nageurs. Après Londres, mon esprit était déjà tourné vers Rio.

Et les Championnats du monde à Kazan ?

Je serai de la partie ! Je veux faire quelque chose de bien. Je veux une place sur toutes mes courses. Je veux des médailles. Je pense que cela serait bien, compte-tenu de ce que j'ai vécu l'année dernière. Si je peux y parvenir, ce sera bon pour moi et sacrément stimulant pour la confiance.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos