Record de vitesse entre Monaco et Saint-Tropez pour le Multi 70 Maserati et Pierre Casiraghi

Le vice-président du Yacht Club de Monaco faisait partie de l'équipage du navire barré par Giovanni Soldini, qui a effectué la traversée en 2 heures, 25 minutes et 44 secondes.

Avec une vitesse moyenne de 19,76 nœuds, le Multi 70 Maserati a franchi la ligne d'arrivée à Saint-Tropez, devant la tour du Portalet, 2 heures 25 minutes et 44 secondes après son départ de Monaco, samedi dernier. La performance a été établie à l'occasion du Wally Record, une épreuve de vitesse de 48 milles nautiques de distance créée par le chantier monégasque Wally en collaboration avec le Yacht Club de Monaco et la Société Nautique de Saint-Tropez. Ce temps canon a permis au Multi 70 de signer un nouveau record pour les multicoques, jusqu'alors réservé aux monocoques. Le temps de référence avait été établi par Knut Frostad en octobre 1999, année de lancement du Wally Record. A bord de Nariida, un ketch de 32 mètres, le Norvégien avait mis quasiment 39 minutes de plus pour relier la Principauté à la cité varoise.

Des pointes "à plus de 30 nœuds"

Sorti de chantier la veille à La Spezia, Maserati était barré par Giovanni Soldini et comptait à son bord Pierre Casiraghi ainsi que quatre autres membres d'équipage. Long de 21,2 mètres et large de 16,8 mètres, le navire a effectué ce record dans une phase d'entraînement de 500 milles nautiques à parcourir en Méditerranée. "Après quatre mois de travaux, nous avons mis en place de nombreuses améliorations et innovations, et entamons maintenant toute une série de tests et d’ajustements”, a expliqué Giovanni Soldini. Samedi, l'équipage a pu compter sur "de belles conditions météorologiques tout au long de l'épreuve avec 15 nœuds d’Est et des rafales à 25 nœuds au départ pour s’orienter Nord-Est par la suite", a fait savoir le Yacht Club de Monaco. Des pointes "à plus de 30 nœuds" ont même été évoquées par Pierre Casiraghi, qui a regretté que "le vent ait faibli après Cannes". “C’est toujours un plaisir de tester ce trimaran de 70 pieds et de naviguer aux côtés de Giovanni. Je suis certain qu’il va pulvériser de nombreux nouveaux records à l’avenir”, a poursuivi le vice-président du Yacht Club de Monaco.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos