Le Roca Jet Club fait sa pré-rentrée

Du 2 au 6 septembre, le club de la Principauté a organisé son traditionnel stage de jet à bras. L'occasion pour les jeunes Monégasques de plus de 16 ans de découvrir la discipline.

Comme il est de tradition depuis quelques années maintenant, au Roca Jet Club, la fin de l'été rime avec école de pilotage. Juste avant la rentrée scolaire, six jeunes de plus de seize ans ont ainsi la chance chaque année de participer à une semaine de stage de jet à bras, sous la houlette de Jean-Pierre Bessero, permanent du club, et Michel Torre, l'un des bénévoles et entraîneurs. "On veut leur faire découvrir notre sport, le jet à bras parce que c'est quelque chose qui ne peut pas se louer dans les bases. Cela leur apprend à gérer la vitesse, comment fonctionne une machine à propulsion. On leur met le pied à l'étrier, on leur montre ce qu'est la vie associative. Et s'ils veulent revenir, ils sont les bienvenus", explique Lisa Caussin-Battaglia, la championne monégasque de la discipline, présente avec eux toute la semaine et qui a débuté de la même manière.

Image00001

Règles de sécurité, préparation de la machine, prise en main et positionnement, exercices techniques... une semaine chargée attendait donc les apprentis pilotes. Avec en prime, des conditions particulièrement musclées. "La mer ne nous a pas gâtés. Le premier jour a été très calme et c'était très bien pour apprendre, mais dès le lendemain, ça a été très difficile. Même moi, je n'aime pas m’entraîner dans ces conditions. Quand ça bouge, on se prend plus de chocs. C'est une lutte permanente pour rester sur la machine", souligne la jeune championne. "Ils ont été obligés de s'adapter et ça c'est plutôt bien passé".

Partenariat avec Peace & Sport

Pour terminer la semaine en apothéose, tous se sont affrontés vendredi, dernier jour de stage le temps d'une course-relais en mer. "Les élèves étaient répartis en trois équipes de deux. Chaque binôme avait son encadrant sur un jet à selle, qui transportait le deuxième pilote. Au bout d'un tour, ils devaient changer. Celui sur le jet sautait dans l'eau, prenait le casque et les gants de son coéquipier, qui lui montait derrière son moniteur", relate Lisa Caussin-Battaglia, pour qui ce relais a permis, au-delà même du dépassement de soi, de renforcer les liens entre les stagiaires et de favoriser l'esprit d'entraide. 

Image00007

D'ailleurs à l'issue de la semaine, les apprentis pilotes sont non seulement repartis avec leur premier niveau, mais aussi avec un certificat de participation de Peace & Sport, partenaire de l'événement. "Le jet ski est un sport individuel mais seul, il n'est pas possible de le pratiquer. Il faut un team derrière soi. Et, il y a un esprit d'équipe derrière, même au niveau compétition", rappelle celle qui a été couronnée vice-championne européenne IJSBA en juillet dernier. "Le respect et l'entraide existent dans la motonautisme. J'ai voulu montrer cela aux jeunes stagiaires, et ils ont adhéré de suite. Et nous avons concrétisé cette démarche en brandissant la 'white card'." Mission accomplie !

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos