Lisa Caussin-Battaglia championne du Grand Sud

La pensionnaire du Roca Jet Club vient de remporter son premier championnat régional Grand Sud en jet à bras. Une belle performance pour la jeune fille qui vient s'ajouter à sa deuxième place lors de la manche de coupe du monde disputée à Doncaster (Angleterre) cet été. De bon augure en vue des championnats du monde l'année prochaine.

C'était l'objectif de cette fin de saison pour la jeune étudiante en Master 1 de Philosophie. Et force est de constater qu'il a été rempli. En terminant à la deuxième place de la dernière manche qui s'est disputée à Muret, près de Toulouse, Lisa Caussin-Battaglia a remporté le titre de championne régionale Grand Sud. "Ça a été une belle surprise pour moi", a d'ailleurs confié la jeune fille après l'obtention de son titre. 

D'autant que pour cette ultime manche de la saison, elle ne s'est pas contentée de courir dans sa catégorie (GP2). "Nous connaissions des gens sur place qui m'ont prêté une machine et j'ai donc pu courir dans la catégorie Sport GP, comme mon coach, Michel Torre, mais dans la course féminine." Ce qui a donc donné six courses à disputer pour Lisa. De quoi laisser de bons souvenirs, mais aussi quelques courbatures. 

"C'était très fatigant, notamment dans ma catégorie habituelle parce que ma machine était comme débridée. C'était donc assez violent en terme d'à-coups, j'ai beaucoup souffert physiquement pour tenir la machine", confie-t-elle. D'autant que dans la catégorie Sport GP, elle a été percutée en course, ce qui n'a pas été pour arranger les choses. 

Week-end réussi

Outre Lisa, d'autres pensionnaires du Roca Jet Club étaient en lice. Notamment sa petite sœur, Coline, qui disputait là sa première compétition. "Ma petite sœur effectuait sa premier course et on l'a mise dans la même que moi. Elle avait peur de ne pas tenir le coup physiquement, mais elle y a été tranquillement, en tenant bien compte des conseils techniques que lui avait donné mon entraîneur. Il était d'ailleurs fier d'elle à l'issue de sa course", commente, pas peu fière, la grande sœur.  

Le coach était d'ailleurs lui aussi en lice pour le championnat régional Grand Sud en Sport GP. Dans ce championnat qui se dispute en 4 manches, Michel Torre a finalement terminé vice-champion régional. De quoi récompenser une belle saison, comme pilote comme en entraîneur pour celui qui encadre Lisa Caussi-Battaglia. 

Les Mondes 2016 dans le viseur

Ces bonnes prestations permettent à la Monégasque de viser plus haut. Et pour cause, elle s'est engagée pour les championnats du monde 2016. "Il faut d'abord que l'on prépare la machine, car j'ai actuellement un GP2 et il faut le transformer en GP1 pour les Mondes", précise Lisa. Pour ce faire, le moteur va évoluer, lui permettant de passer de 89 km/h à 105km/H en vitesse maximale. Il lui faudra également changer de coque, puisqu'elle "sera allégée de 30 kg par rapport à celle que j'ai actuellement.

Les entraînements sur le jet comme en foncier pour la condition physique vont également se multiplier pour la jeune fille. Une condition sine qua non pour faire bonne figure lors de cette compétition dont la première manche aura lieu en janvier prochain. "Je suis en Master 1, donc je n'ai pas de concours cette année. Le Capes et l'agrégation sont l'année prochaine, donc c'est la seule année où je peux le faire. Je bosse à fond la semaine pour avoir le temps de m'entraîner le week-end sur le jet." 

Les déplacements de l'année prochaine vont emmener la jeune fille loin de chez elle (des étapes auront lieu en Chine ou à Dubaï par exemple) et elle devra gérer son stress. "J'ai toujours peur de la panne mécanique et je stress pas mal aussi, donc je dois travailler là-dessus" confie celle qui sera la première Monégasque en jet à bras dans cette compétition. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos