Belles performances des Monégasques aux championnats d'Europe masters

Six membres de l'AS Monaco pentathlon moderne étaient à Budapest la semaine dernière pour les championnats d'Europe masters. Et ont enchaîné les bons résultats.

On n'arrête plus les licenciés de l'AS Monaco pentathlon moderne. Après les championnats d'Europe, puis du monde en Laser Run, c'est une nouveau rendez-vous international majeur qui attendait les sportifs de la Principauté la semaine dernière, avec les championnats d'Europe masters de pentathlon moderne, auxquels ont participé Amanda Lowe, Julie  Lafaye et la fratrie Miry - Anne-Gaëlle (épouse Devos), Eric, Yann et Solène (en tétrathlon). 

Eeeee

Et les filles ont très bien marché puisqu'elles ramènent quatre médailles, deux de bronze, une d'argent et une d'or. "C(est très positif. On a une médaille en individuel, en relais et en équipe", souligne Julie Lafaye, pour qui "la plus belle surprise vient de Solène", en tétrathlon (laser run, escrime et natation) qui signait là sa première participation au niveau international et s'octroie la deuxième place au général, la 1ère dans sa catégorie Masters 30+. "En escrime, elle avait des appréhensions car ce n'est pas sa discipline favorite. Mais elle a quand même des qualités physiques, elle est très grande et elle a réussi à mettre quelques touches. Puis elle a fait la différence sur la course puisque c'est un spécialiste du 800 m. C'était assez serré." 

Amanda Lowe et Anne-Gaelle Devos ex-aequo

Autre motif de satisfaction, les performances d'Amanda Lowe et d'Anne-Gaelle Devos, troisième ex-aequo en Masters 40+ de pentathlon moderne. "Elles ont été très contentes toutes les deux de leur prestation, sans points faibles. Elles ont fait quelque chose de très correct sur chaque épreuve. Elles se sont retrouvées sur la course et je pense que l'un comme l'autre n'avait pas envie de se doubler. Du coup, elles ont franchi la ligne d'arrivée main dans la main", souligne l'athlète monégasque. Une belle satisfaction d'autant que leurs performances individuelles, cumulées à celle de Julie Lafaye, leur auront permis de terminer deuxième en équipe.

Whatsapp Image 2019 09 24 At 21 09 02

En solo, Julie Lafaye, pour sa part, sera passée près du podium des Masters +30. La faute à une chute de cheval. "Nous avions les chevaux des champions du monde senior. Je n'avais jamais eu un cheval aussi puissant et lors d'un virage un peu serré, le sable nous a fait dérapé. Cela a déséquilibré le cheval et moi aussi. Cela ne pardonne pas, j'ai couru après les points toute la compétition. La chute donne 10 points de pénalité, plus les points au temps, et c'est exactement le montant de cette pénalité qui me sépare de la troisième, ça s'est joué là-dessus", souligne la pentathlète, qui a tout de même ramené une belle breloque de bronze en relais, en binôme avec Anne-Gaelle. "On a fait de super performances, parce que le niveau était très élevé en relais. On était vraiment très contente d'être dans la course jusqu'à la fin. On perd sur le laser run alors qu'on était deuxième jusque-là. On savait qu'on allait avoir beaucoup de mal sur la dernière épreuve car les autres nations sont spécialistes de cette épreuve", souligne Julie. On n'a pas fini d'entendre parler des pentathlètes de la Principauté !

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos