C'est parti pour le 88e Rallye Monte-Carlo

Le départ de la 88e édition du Rallye Monte-Carlo a été donné ce jeudi à 17h à Monaco. Dans une ambiance détendue, les pilotes rejoignent Malijai pour la première spéciale.

La foule s'est massée sur la Quai Albert Ier cet après-midi. Quatre rangs de chaque côté du départ, c'était une occasion à ne pas manquer. Le départ officiel du Rallye Monte-Carlo est revenu en plein coeur de Monaco pour la 88e édition, de quoi faire plaisir aux passionnés du WRC. Dès 15 heures, les voitures de tous les concurrents se sont présenté sur le Port laissant ainsi le temps aux professionnels comme au public de les immortaliser le temps d'un cliché. 

Img 20200123 151612

Les pilotes, accompagnés de leur co-pilote, ont ensuite fait leur apparition, de quoi permettre aux aficionados du WRC de les découvrir, pour certains, sous leurs nouvelles couleurs, à l'image d'Ott Tänak chez Hyundai ou de Sébastien Ogier chez Toyota. Et de voir, aussi, de nouvelles têtes, avec les premières de Kalle Rovanperä ou Deividas Jocius dans le meilleur groupe WRC.

En route vers l'ES1

Avant de s'affronter sur la route pour les atteindre, les rallyemen ont fait face aux objectifs, pour la traditionnelle photo de groupe. De Thierry Neuville à Sébastien Ogier, sextuple tenant du titre, tous les favoris sont, bien sûr, présents. Sur l'arche de départ, l'heure n'est pas encore à la concentration, mais la convivialité, elle, reste de mise, à l'image de Julien Ingrassia prenant le col de Martin Järveoja, le copilote d'Ott Tänak, pour le mettre correctement afin d'être beau sur la photo. Ce n'est qu'à 17 heures précises que les moteurs ont rugi. Par tradition, c'est le champion du monde en titre, Ott Tänak, qui a ouvert le bal. 

Img 3028

Ses pairs se sont ensuite succédé, avec un interlude nommé Sébastien Loeb, toujours accompagné de son fidèle copilote monégasque, Daniel Elena. Le duo, nonuple champion du monde WRC, a d'ailleurs encore une belle cote de popularité. A son arrivée sur le podium, l'équipage a reçu de chaleureux applaudissements de la part du public pour son 13e Monte-Carlo, avec dans le viseur une huitième victoire ici. Mais pour être sacré, il faudra tirer son épingle du jeu lors des 304,28 km de spéciales de cette édition. Pour cela, direction les Alpes-de-Haute-Provence pour les pilotes, avec la première spéciale "Malijai / Puimichel" (17,47 km). C'est ainsi à 20h38, précisément, qu'Ott Tänak et Martin Järveoja lanceront ce Rallye Monte-Carlo.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos
Photo_thumb_dsc_5958

Les pilotes à la rencontre des élèves monégasques

Aujourd'hui, les élèves des collèges FANB et Charles III ont vécu une journée plutôt atypiques. Car, pour quelques classes, l'heure était à la rencontre avec des monstres sacrés du rallye. Quatre duos de pilotes/co-pilotes ont joué le jeu des questions-réponses avec les élèves durant trois quarts d'heure. L'occasion pour Daniel Elena, en compagnie de Sébastien Loeb, de retourner dans son ancien établissement, à Charles III. Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul et Teemu Suninen et Jarmo Lethinenont également pris part à cette journée.