Elfyn Evans, le droit de rêver

Impérial dans l'ES10, Elfyn Evans a repris la tête de ce 88e Rallye Monte-Carlo. Thierry Neuville, pourtant vainqueur de la première spéciale de la journée, est légèrement distancé.

Le chassé-croisé se poursuit. Encore une fois, une Toyota en remplace une autre. Deuxième ce matin, Elfyn Evans est repassé devant Sébastien Ogier, avec désormais 4"8 d'avance sur le Français et 16"6 sur Thierry Neuville. Pourtant, le Belge a bien commencé la journée. En remportant l'ES9, le pilote Hyundai s'était même rapproché dangereusement au général (+5"6). Mais l'équipage n°33 a ensuite fait la différence dans l'ES10. De quoi commencer à envisager la victoire pour le Britannique, lui qui n'a gagné qu'une seule fois en WRC (Rallye de Grande-Bretagne 2017). Pour autant, les deux premiers du dernier Monte-Carlo n'ont pas dit leur dernier mot.

Et pour cause, malgré des écarts plus conséquents au classement général, Thierry Neuville et Sébastien Ogier ne sont pas hors de rythme. Sur la première spéciale de la journée entre Saint-Léger-les-Mélèzes et La Bâtie-Neuve (16,87 km), ils ont terminé aux deux premières places. Sur cette ES9, les pilotes ont affronté le col de Moissières et ses portions verglacées sur le sommet et dans la descente. Pour faire face, les rallyemen ont opté pour des pneus cloutés. Sur des routes difficiles, c'est donc le Belge qui s'en est le mieux sorti. Sans pour autant mettre les Toyota à distance. Sébastien Ogier (+0"8) et Elfyn Evans (+2"4) ont confirmé les bonnes aptitudes de leur voiture. Une spéciale terminée à la 76e pour l'équipage monégasque de Marc Dessi et Pamela Dessi.

C'est un peu plus tard dans la matinée que les écarts se sont creusés. Sur l'ES10 "La Bréole / Selonnet" (20,73 km), les équipages ont découvert des routes piégeuses avec des portions verglacées, mais fondant au fil des passages. A l'attaque, Elfyn Evans a réussi une manche supersonique. Sébastien Ogier et Thierry n'ont pas pu résister, concédant respectivement 7"6 et 13"8, sans faute à signaler. Le Britannique, en forme, ne devra pas, à l'inverse de la veille, coincer cet après-midi. Le départ de l'ES11 est prévu pour 14h08.


Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   

Le classement général après l'ES10

1er Elfyn Evans (Toyota)
2e Sébastien Ogier (Toyota) +4"8
3e Thierry Neuville (Hyundai) +16"6
4e Sébastien Loeb (Hyundai) +1'56"2
5e Esapekka Lappi (M-Sport) +2'31"4