Contes au rythme des Cobras

Depuis près de vingt ans, la vallée du Paillon vit au rythme du softball, cette discipline venue du pays de l'oncle Sam et petite cousine du très populaire baseball. Pour les séniors, la saison s'achève sur de bons résultats en championnat, puisque ses deux équipes de division 1 ont montré une nette progression.

Les Cobras sont de retour dans leur "Tana" (repaire en nissart, ndlr). Et c'est dans un repaire entièrement rénové le printemps dernier que les softballeurs du club contois ont fait leur grand retour en ce mois de rentrée. 

Et si les jeunes du club ont repris les chemins du stade et de l'entraînement, ce mois de la rentrée est synonyme pour les équipes seniors de fin du championnat de division 1. Une fin marquée par les phases finales qui se sont déroulées ce mois-ci à Contes pour les féminines et près de Bordeaux pour les hommes.

Des équipes seniors en progression

Une championnat 2015 dont le président Stephan Mari se montre très satisfait. " Nous avons progressé d'une place au championnat féminin. Avec des résultats plus intéressants encore que l'année dernière, signe que les jeunes commencent à prendre. L'équipe masculine, quant à elle, a également réalisé de bons résultats, puisqu'ils ont intégré les phases de playoffs, qui se sont tenus près de Bordeaux. Nous avons terminé 4e du classement finale, échouant de peu (2-1) contre le futur champion ( les Panthères de Pessac, en Gironde, ndlr) lors de la demi-finale", souligne le président, qui est également le coach de l'équipe senior masculine.

L’objectif désormais, c’est la “continuité. Nous avons une équipe avec des jeunes formés au club. Notre but, c'est la formation. Le but c'est de s'améliorer d'année en année, en essayant de recruter plus de jeunes”, explique Stephan Mari, qui nourrit l'ambition l'an prochain que son équipe féminine se classe dans les quatre premiers de la Division 1.

Une cobrette en équipe de France

La formation de ses jeunes, c’est la marque de fabrique de la maison contoises. Une orientation qui semble porter ses fruits, puisque  régulièrement, des jeunes formés chez le BCC Soft-Ball Club font leur premier pas au niveau national.

Cette année, ce fut le cas d’Anaisie Bugna, 20 ans, formée au club depuis l'âge de 11 ans. Déjà internationale dans les catégories cadet et junior, la jeune receveuse (catcheur) est par ailleurs la première Cobrette à intégrer l’équipe de France A, à l'occasion de l'Euro de Soft-Ball, qui s'est déroulé aux Pays-Bas du 19 au 24 juillet dernier.

"Anaisie a participé sur quelques matchs, explique Stéphan Mari. "Elle est encore en période d'apprentissage en équipe de France. La politique de la coach nationale est d'intégrer des jeunes au fur et à mesure. Anaisie est externe au pole france, c'est-à-dire qu'elle suit  le groupe France, et cela fait partie de son apprentissage." 

Et même si la jeune fille, qui suit par ailleurs des études de n'était pas encore titulaire cette année, pour Stephan Mari, cette titularisation ne fait aucun doute dans les prochaines années. "Elle a des fortes capacités.

La relève semble belle et bien assurée.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos