Foot-Volley : de Copacana au Ponteil

Après une première édition placée sous le signe du succès (près de 6000 spectateurs), Antibes a de nouveau accueilli ce week-end le mondial de foot-volley. Au programme des festivités : de belles rencontres avec les vingt meilleurs équipes du monde sans oublier le beau casting du tournoi amateurs des All-Stars

Ce  week-end, la plage du Ponteil avait revêtue ses plus belles couleurs brésiliennes, à l'occasion du mondial de foot-volley qui se déroulait pour la deuxième année consécutive dans la cité des remparts.

Pendant trois jours, du 18 au 20 septembre, les vingt meilleures équipes de cette discipline, née en 1965 sur la plage de Copacabana, sont venues des quatre coins du monde (Brésil, France, Italie, Portugal, Espagne, Pays-Bas, Suisse, Croatie et Autriche) s'affronter, avec un seul objectif : détrôner le tandem brésilien, Helinhou-Buoi, déjà double tenants du titre.

Partis favoris, les Brésiliens ont une nouvelle fois montré leur suprématie dans cette discipline en s'imposant tout d'abord lors des phases qualificatives du samedi. Dimanche, jour de phase finale, le duo s'est facilement imposé en demi-finale face au tandem hollandais (18-15, 18-10).

C'est finalement un autre duo lusophone qu'ils ont retrouvés en finale. Si le binôme portugais de Nelson Pereira et Miguel Pinheiro, champion d'Europe en titre, leur auront donné du fil à retordre, les deux Brésiliens s'imposeront au terme d'un match très serré (18-9, 16-18, 18-14).

121  Cyc5969

Casting de All Stars

En parallèle de la compétition, se tenait également un  tournoi "All Stars" qui a réuni samedi et dimanche de nombreuses stars du ballon rond... sur gazon cette fois. 

Didier Deschamps, déjà mentor de l'édition 2014, avait une nouvelle fois enfilé son costume de parrain pour l'événement. Il était accompagné de Sebastien Frey, Gaëtan Huard, Sebastien Perez, Fred Dehu, ainsi que quelques anciens de l'OGC Nice Cyril Rool, Eric Roy, Everson, Eric Cubillier, José Cobos, Jerome Alonzo... C'était un véritable tournoi où se mêlaient show, convivialité et esprit d'équipe sous les yeux du public venu une nouvelle fois nombreux.

875  Cyc5769

"Le but est de promouvoir le foot-volley, mais également de se construire une identité", rappelle Adrien Gavarini, le président de l'association antiboise ID Sport, en charge de l'organisation de l'événement. Car si la pratique est très développé au Brésil, la France n'en est encore qu'aux balbutiements. "La discipline est en train de se rattacher à la Fédération Française de Football", souligne Adrien Gavarini, ce qui lui permettra d'avoir "des clubs, ainsi qu'une vie de club indépendante."

L'an prochain, c'est d'une belle vitrine que bénéficiera la discipline lors de l'Euro 2016. Au mois de juin, le foot-volley prendra ses quartiers à Nice, sur la plage des Ponchettes. Il fera partie des nombreuses animations organisées par la ville de Nice dans le cadre du championnat européen. Le rendez-vous est d'ores et déjà pris.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos