Roca Team, le roster est prêt

Sasa Obradovic, le coach asémiste, a monté une équipe très physique en vue de cette nouvelle saison. Un groupe devant répondre aux desiderata du technicien serbe qui entend prôner un jeu dur défensivement et rapide dans les transitions offensives.

"Vouloir faire mieux que la saison passée veut dire aller chercher le titre. Je n'aime pas faire de grandes annonces, mais je ne fonctionne pas avec de petites ambitions.'' Lors du désormais traditionnel média day organisé à quelques jours du début de saison, Sasa Obradovic, le coach de l'AS Monaco basket, n'a pas fait dans la langue de bois. Après une demi-saison extraordinaire (il a pris la place de Sasa Filipovski en février), qui a vu son groupe aller jusqu'au match 5 de la finale de la Jeep Elite, le technicien serbe a soigneusement choisi ses joueurs pour ce premier exercice plein à la tête de la Roca Team. 

Si son travail effectué l'an dernier a notamment été salué par Oleksiy Yefimov lors de la conférence de presse -"il a accompli un miracle"- tout le monde attend beaucoup de cette nouvelle saison. Les dirigeants, bien sûr, la Principauté, aussi (la convention de partenariat entre le club et le gouvernement princier a d'ailleurs été prolongée), ou encore les fans, dont les réactions à chaque annonce de signature d'un joueur sur les réseaux sociaux montraient à quel point ils trépignaient d'impatience de voir tout ce petit monde avec la liquette rouge et blanche sur le dos. Et les joueurs, également, qui ont été séduits par le discours et le projet présentés par le coach, comme l'a évoqué Kim Tillie. "C'est ce qui m'a convaincu de venir ici. Il m'a présenté le projet, ses ambitions, qu'il visait le plus loin possible en Pro A et en Eurocup. Je cherchais aussi ça, un club qui avait besoin de moi." 

Un groupe solide 

Man 2616

Des besoins, le coach en avait. Et les a identifiés très vite. Car le recrutement a quasiment été bouclé avant la reprise. Dee Bost (1,88 m/80 kg/meneur), le nouveau capitaine de la Roca Team, a prolongé son bail de deux saisons. Yakuba Ouattara (une saison - 1,92 m/94 kg/arrière), Paul Lacombe (une saison - 1,93 m/95 kg/arrière) et Eric Buckner (une saison - 2,08m/102 kg/intérieur) lui ont emboîté le pas. La suite du roster ne contient que des nouveaux visages.  A l'intérieur, il y aura du très lourd pour accompagner "Buck", avec Kim Tillie (2,11m / 105 kg), Wilfried Yeguete (2,01 m/107 kg), Landing Sané (2,07m/100 kg), mais aussi J.J. O'Brien, qui peut évoluer à l'intérieur comme à l'aile (2,01m/98 kg). A côté de ces costauds, Dylan Ennis (1,88 m/92 kg/arrière) et Anthony Clemmons (1,88 m/88 kg/meneur) ont aussi rejoint le groupe. 

Seul joueur de plus de 30 ans, Kim Tillie (31 printemps au compteur), a été nommé vice-capitaine et sera un des relais du coach, notamment par son expérience du haut niveau. "J'ai joué 5 ans en Euroligue, le plus haut niveau européen, donc je suis aussi là pour transmettre ça, apporter mon vécu, que ce soit dans la préparation des matches mais aussi dans des situations de jeu que j'ai déjà pu vivre", glisse le natif de Cagnes-sur-Mer, heureux de revenir dans la région. "Il sait réagir dans les situations difficiles, il dispose d'une belle expérience, notamment dans les gros matches, cela doit nous aider", glisse de son côté Sasa Obradovic à propos de son vice-capitaine. 

Ce recrutement vise aussi à éviter certaines déconvenues observées l'an dernier, comme le problème de blessures, souligné par le coach. "J'espère que ces garçons connaîtront une meilleure santé car nous avons eu des blessures à des moments importants l'an dernier, ce qui nous a handicapés."

Un groupe de soldats

Man 2746

Adepte d'un jeu parfaitement structuré et de joueurs disciplinés, Sasa Obradovic devrait disposer cette saison d'un groupe à son image. "Quand il m'a appelé, le coach m'a dit qu'il me connaissait des saisons précédentes, qu'il m'avait observé, qu'il savait que j'étais un joueur discipliné, qui exécute les systèmes, qui fait le sale boulot, à savoir prendre les rebonds, défendre, et il recherchait ça. Il est très strict, tout dans la discipline et m'a proposé ce rôle que j'ai accepté", explique Kim Tillie. Un rôle de soldat, en quelque sorte ? "Oui, je préfère ça, avoir un coach avec des règles strictes pour tout le monde, un jeu structuré. Quand il donne des ordres, tout le monde l'écoute, on est des soldats et on est prêt à partir à la guerre avec lui." 

Et cette année, on devrait assister à un jeu plutôt rugueux lors des matches de la Roca Team. Une défense dure, des transitions rapides, le tout suivant des schémas de jeu très précis, comme le détaille Kim Tillie. "On va produire un basket très physique, spécialement en défense, où on a des joueurs très costauds, rapides, athlétiques, physiques, pour défendre dur et prendre les rebonds. Offensivement, on a un jeu structuré, mais dans lequel on a des libertés si on fait bien le job derrière, tout en restant dans les schémas établis bien sûr." Un système qui a commencé à porter ses fruits, les Roca Boys ayant remporté leurs deux premiers matches officiels de la saison*


*L'ASM Basket a battu Le Mans 87-79 (coupe de France) et Graveline-Dunkerque 67-62 (1ere journée de Jeep Elite). Nos dates de bouclage ne nous ont pas permis d'inclure les résultats suivants.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos

Ivan Buva avec la Roca Team

C'est le dernier renfort de poids enregistré par Sasa Obradovic.L'international croate Ivan Budva (28 ans, 2,06m) s'est engagé pour un an avec l'AS Monaco basket. Capable d'évoluer aux postes 4 et 5 (ailier fort et pivot), Budva dispose d'une solide expérience européenne et son shoot de gaucher devrait apporter de précieux points à la Roca Team. A noter qu'il dispose d'une période d'essai d'un mois.