Euroligue : la Roca Team effraie le CSKA Moscou et s'offre un gros d'Europe !

L'AS Monaco Basket a frappé un énorme coup à la Salle Gaston-Médecin vendredi soir, en faisant tomber l'octuple champion d'Europe (97-80) !

Ce troisième quart-temps risque de hanter pendant longtemps le CSKA Moscou ! Pire : c'est le scénario de la rencontre et la lourde défaite finale qui va sans doute faire cauchemarder les Russes. Dans une salle Gaston-Médecin incandescente, et alors qu'ils dominaient logiquement la rencontre, les Moscovites, octuples champion d'Europe, ont pris la foudre. Des missiles télécommandés de Paris Lee et de Dwayne Bacon sont tombés du ciel et les hommes de Dimitris Itoudis ont concédé 14 points d'affilée en l'espace de deux minutes sans pouvoir répondre. Leur avance fondait comme neige au ciel et finissait par s'effacer, au profit d'un incroyable revirement de la Roca Team.

Fatigués après leur défaite à Villeurbanne en milieu de semaine, les Russes ? Peut-être. Mais il ne faut pas réduire l'exploit de l'AS Monaco Basket, large vainqueur vendredi soir (97-80), à une simple méforme physique de son adversaire. Non, les joueurs de Zvezdan Mitrovic ont été costauds. Ils ont démontré, une nouvelle fois, qu'ils avaient les épaules pour bien figurer en Euroligue.

Hall et Andjusic en leaders offensifs

Il s'en est pourtant fallu de peu pour ne pas assister à une déculottée des Rouge et Blanc à domicile. Au bout de dix minutes, ils étaient menés de 12 points. De 22, même, dans le deuxième quart-temps, malgré un sursaut offensif. Dans ces vingt premières minutes, il a manqué un peu de la fantaisie de Mike James. Le génial meneur américain, qui affichait un faiblard 1/7 au tir à la fin du 3QT, s'est ressaisi en même temps que son équipe pour finalement compiler 10 points et 8 passes.

Face à la maladresse de MJ, la Roca Team s'est accrochée à ses autres forces. Donta Hall et Danilo Andjusic, 33 points en cumulé, ont pris le relais en attaque. Le duo a mené la révolte au cœur du 3QT. Puis les Monégasques se sont envolés au tableau d'affichage. Face à cette déferlante, le CSKA Moscou n'a inscrit que 28 points en deuxième période. Soit à peine deux de plus que dans le seul 2QT... 

"Je suis vraiment très content. Je pense que les fans ont apprécié le grand spectacle. Merci pour le soutien. Nous avons commencé ‘soft’, en commettant des erreurs. Nous apprenons encore. Cette victoire va peut-être nous apporter de la confiance", a réagi Zvezdan Mitrovic en conférence de presse. Ce succès, le second de la semaine après Belgrade (70-62), place ses joueurs dans de bonnes dispositions, alors qu'ils se déplaceront sur le parquet de l'Olympiakos vendredi prochain.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :