L'AS Monaco engrange devant Dijon

Face à une JDA solide et efficace à 3 points les joueurs de la Roca Team ont su trouver les ressources pour l'emporter après une mauvaise entame (70-62)

Le calendrier de la LNB risque de vite devenir illisible à cette allure. Hier soir, à Gaston Médecin, l'AS Monaco a affronté la JDA Dijon dans le cadre de la 30e journée. Un match largement avancé donc, mais qui n'a pas empêché les Roca Boys de sortir les muscles pour aller chercher une victoire importante face à un concurrent direct pour la fin de saison (70-62).

Man Roca Team Dijon 49

Pourtant, tout n'a pas été simple dans une salle vide pour cause de huis-clos. Mais les joueurs de Mirko Ocokojlic, habituel assistant de Zvezdan Mitrovic propulsé coach d'un soir en l'absence du Z, victime d'un lumbago, ont pu compter sur un Marcos Knight de gala. Le ''Chevalier'' a tout fait, de la passe à la conclusion, permettant à son équipe de recoller ou prendre le large. Un match de patron pour le numéro 9 monégasque, logiquement nommé MVP de la rencontre (17 points, 7 rebonds, 3 passes). 

Man Roca Team Dijon 38

A ses côtés, Knight a pu compter, notamment, sur une très grosse première sous les couleurs de l'AS Monaco de la recrue Rob Gray, auteur lui aussi d'une prestation XXL. Fin à la passe, juste dans ses shoots, l'arrière américain a déjà justifié l'investissement fait sur sa personne à l'issue de ce premier match (17 points, 6 rebonds, 2 passes). De quoi donner une ligne arrière ahurissante avec Bost et Knight. Et quelques cauchemars aux défenses adverses.

Errements et reprise en main

Le début de la rencontre avait cependant de quoi être inquiétant. Privés de leur meilleur joueur (Holston, incertain avant le match), les Dijonnais n'ont pourtant pas perdu de temps. Après un peu plus de trois minutes de jeu, les coéquipiers d'Axel Julien menaient déjà 11-2 sur le parquet monégasque, faisant notamment beaucoup de différences sur les pick and roll. Face à monégasques dépassés défensivement, c'en était presque trop facile pour les visiteurs. Mais Marcos Knight a vite sifflé la fin de la récré. Auteur de six points en deux minutes pour relancer les siens, le jeu s'est peu à peu durci, offensivement comme défensivement, du côté des Monégasques qui, une fois n'est pas coutume, évoluaient en noir.

Man Roca Team Dijon 36

Après une bonne fin de QT1 (15-19), la Roca Team est repartie sur les mêmes bases dans le QT2, sous l'impulsion d'un Rob Gray remuant. Mais pour se défaire réellement des Dijonnais, il allait falloir attendre un moment, la faute à un taux de réussite à 3 points loin d'être satisfaisant avant la pause (5/14). Un manque de réussite symbolisé par le capitaine Dee Bost, pointant à 1/6 à la pause (3/10 en fin de match, 10 points, 3 rebonds et 5 passes). Mais, en bon capitaine, il a réussi à rentrer le bon, celui permettant aux siens de prendre l'avantage pour la première fois dans la partie (26-23). Un avantage que les "Noir et Or" d'un soir n'allaient ensuite plus lâcher. 

Folklore arbitral

Au retour des vestiaires (38-29 à la pause), Dijon repart bien, avec un 7-0 d'entrée, bâti sur le même schéma qu'en début de match, en exploitant les failles dans le jeu défensif asémiste. Mais face à eux, les Dijonnais ont eu la malchance de tomber sur un duo en grande forme, car ni Knight ni Gran n'avaient en tête de lever le pied. Si Johnson a longtemps tenu les siens dans le match (19 points), sa sortie prématurée à l'orée du QT4 allait mettre fin aux espoirs des siens. 

Man Roca Team Dijon 26

De même que le folklore arbitral de ce dernier acte. Les Dijonnais, dont l'entraîneur, Laurent Legname, a fini par être renvoyé aux vestiaires avant tout le monde, ont subi une succession de fautes techniques parfois à la limite du compréhensible, pour ne pas dire incompréhensibles. De quoi rendre fou le banc des visiteurs. Malgré tout, les joueurs de la JDA ont eu le mérite de ne pas abdiquer et de réduire l'écart qui s'était creusé (l'ASM a mené 70-54, plus gros écart du match), sans pour autant inquiéter réellement une Roca Team tranquille sur la fin. Et ainsi infliger à Dijon sa première défaite de la saison ! 

Prochain match mardi en Eurocup à 20 heures sur le parquet de Anvers face aux Telenet Giants Antwerp.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos