La Roca Team perd la première bataille

Pour cette première journée de Top 16, l'AS Monaco basket s'est inclinée 73-85 à domicile face à Galatasaray. Une mauvaise entame compte tenu des ambitions de qualifications pour les quarts de finale.

Dee Bost. A lui seul, le capitaine monégasque symbolise la déroute de son équipe, ce soir, dans son antre. Celui qui est habituellement un des leaders de ce groupe a livré une prestation de loin en deçà de ses standards habituels. Ballons perdus, shoots manqués (1/8 à 2 points, 1/3 à 3 points, 0/2 au lancer franc), fautes bêtes, le meneur américain était dans un mauvais soir. 

Enylalywkaas9v4

S'il n'est bien sûr pas le seul à avoir sorti un mauvais match, les Turcs ont, eux, réalisé une très belle partie. Agressifs en défense, ne laissant que peu d'espaces d'expression aux locaux, ils ont littéralement asphyxié des monégasques paraissant empruntés. Une conséquence du gros match livré dimanche face à l'ASVEL ? Sans doute. Mais pour exister en Eurocup et rejoindre les quarts de finale, il faudra aux hommes de Sasa Obradovic revenir sur les parquets avec un niveau plus conforme à leurs habitudes. 

Galatasaray tout simplement plus fort

Dès le départ, les maux monégasques sont apparus. Malgré un avantage de +5 après quelques secondes de jeu, les coéquipiers d'Eric Buckner, l'un des meilleurs ce soir (20 points, 7 rebonds), ont rapidement vu les Turcs revenir sur eux. Surtout, ils ont été vite dépassés au rebond. Qu'ils soient offensifs ou défensifs, les asémistes ont rarement été à leur avantage sur ce point (43 contre 28 en faveur de Galatasaray). 

Bousculés, maladroits au shoot (44,6% à 2 points, 30,8% à 3 points, 50% LF), les Monégasques ont cependant donné de l'espoir à leurs supporters en terminant en tête à la mi-temps (39-38). S'ils ont ensuite bien débuté le QT3, l'embellie a été de courte durée, les Turcs revenant encore plus forts et les éclairs de Norris Cole (18 points) n'ont pas suffi à maintenir l'AS Monaco dans le rythme.

Enyfmouwoayblvd

L'écart n'a ensuite cessé de se creuser dans le QT4, pour sembler parfois vertigineux (jusqu'à 22 points). Les coéquipiers de Paul Lacombe n'ont pas pour autant baissé les bras, finissant par revenir à 12 points, mais les joueurs de Galatasaray ont récité une partition sans fausse note, ou presque. Si l'arbitrage pourra laisser quelques regrets, c'est avant tout une défaite collective ce soir. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos

La réaction de Norris Cole

"Moins d’intensité à cause du match contre l’ASVEL dimanche ? Je ne pense pas. C’est le basket. Quand tu joues une bonne équipe, tu dois être prêt à jouer contre une autre bonne équipe. C’est le haut niveau. On a été au niveau contre l’ASVEL, mais pas ce soir. Et, on l’a payé, on n’a pas mis en place notre plan de jeu et quand tu ne le fais pas, de mauvaises choses arrivent. Galatasaray a bien joué, mais nous avons fait beaucoup d’erreurs. On n’est pas satisfait de notre performance aujourd’hui, mais la bonne chose c’est qu’on a su revenir sur la fin. C’était le premier match, on rebondira. Ce n’est pas fini. On va apprendre de notre match et retourner sur le parquet dans quelques jours. Donc je suis enthousiaste, toujours positif, prêt face à mes responsabilités. Mais on doit régler nos erreurs."