La Roca Team sort les muscles !

Face au leader, l'AS Monaco basket n'a pas flanché et a poursuivi sa formidable série d'invincibilité à la maison en s'imposant 79-59 face à l'ASVEL. Et prend, au passage, la première place de la Jeep Elite.

Du lourd. Du très lourd. On se serait même cru en playoffs tant l’intensité de cette xxe journée de jeep élite a ravivé certains souvenirs encore frais chez les supporters des deux camps. Et Gaston Médecin ne s’y est pas trompé, le public monégasque répondant présent tout au long de la partie.

Dcm 0666

L’affiche avait de quoi donner envie de venir passer sa fin de week-end dans les entrailles du Louis II. Le premier venait affronter son dauphin. Et les deux derniers finalistes du championnat de France ont offert un spectacle à la hauteur de l’affiche. Mais à la fin, c'est l'AS Monaco qui l'a emporté (79-59) à l’issue d’un match maîtrisé de bout en bout. De quoi, aussi, s’offrir la tête du championnat et prendre le titre honorifique de champion d’hiver.

Ambiance play-offs

Dans une salle comble et chauffée à blanc, les Roca Boys ont senti cette atmosphère des grands soirs. Et dès l'entame, on a rapidement compris que ce match ressemblerait plus à ce qu'on voit en play-offs que les habituelles rencontres de championnat. Très dure physiquement, où les défenses se sont montrées très agressives, en témoignent les 5 fautes rapidement commises par l'ASVEL dans le QT1, la bataille a longtemps été rude. 

Dcm 0726

Mais l'AS Monaco a pu compter sur la sortie de banc de Norris Cole, intenable sur les QT 1 et 2 (15 points, 17 au total). C'est d'ailleurs le trio américain Bost-Cole-Clemmons qui a longtemps porté les Rouge et Blanc, bien aidé par O'Brien (7 points dans le QT3, 13 au total) et Eric Buckner (13 points), dont les dunks rageurs ont souvent fait du bien à l'AS Monaco. 

Du flottement en 2e mi-temps

Si l'ASVEL a pêché, notamment sur ses lancer-francs, le rhodaniens ont tout de même réussi à faire douter les locaux au cours des QT3 et 4, revenant notamment à 9 points dans le QT3. Le début du 4e n'a pas été flamboyant pour les hommes de Sasa Obradovic qui ont encaissé un 1-6 d'entrée (-7, 61-54) avant de redresser la barre. 

Émoussés physiquement par leur match d'Euroligue disputé 48 heures plus tôt, privés de deux joueurs solides (Antoine Diot et Edwin Jackson), ainsi que du coach Z (grippé), les coéquipiers de Charles Kahudi ont vu leurs velléités de retour annihilées en quelques secondes, notamment avec un shoot à 3 points de Landing Sané à l'approche de la fin de match. L'accélération de Norris Cole a permis de sceller la rencontre. 

Man 8185

Avec cette victoire, l'AS Monaco s'empare de la tête de la Jeep Elite et devra maintenant s'employer à la garder en vue des play-offs de fin de saison car on sait à quel point cette première place de saison régulière peut s'avérer importante...

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos