Leaders cup : les Sharks d'Antibes démarrent ce soir à domicile

Relégués en Pro B, les Antibois ouvriront un nouveau chapitre dès aujourd'hui, avec la première journée de la Leaders cup. Ils recevront les Provençaux de Fos-sur-Mer.

Mardi, Antibes a (bien) renoué avec la compétition en allant s'imposer sur le parquet de Saint-Chamond (N1, 69-64), lors du premier tour de la Coupe de France.

Ce soir, les Sharks retrouveront l'Azur Arena Antibes pour le premier match de la Leaders cup de Pro B. Après avoir tergiversé et retourné sa veste aussi souvent que son calendrier, la Ligue nationale de basket a fini par définir la formule de l'épreuve (lire encadré ci-dessous) et la composition de ses poules régionales… quatre jours avant le top départ.

Un épisode invraisemblable de plus, qui a suivi celui du passage de la Pro B de 16 à 18 clubs (avec la confirmation de l'engagement de Monaco, le repêchage d'Orchies et la montée de Charleville).

Un mix entre vieux routiers et jeunes loups

Les Antibois, qui ont disputé leurs trois rencontres de préparation à l'extérieur, présenteront un visage relativement différent de celui de la saison écoulée, relégation oblige. Leur public ne retrouvera ainsi que trois "rescapés" de l'épisode 2013-1014.

Pour autant, le collectif mis sur pied a de l'allure et semble armé pour se glisser dans le top 8, synonyme de qualification pour les playoffs. "C'est une équipe neuve, avec une vraie marge de progression. On mise sur la complémentarité entre développement, expérience et leadership", a assuré le coach, Julien Espinosa dans Nice-Matin.

Assisté par Frédéric Munch, celui-ci s'appuiera sur cinq solides éléments ayant dépassé la trentaine (Mamoutou Diarra, Will Solomon, Karim Atamna, Tim Blue et le dernier arrivé, le Croate Sime Spralja) et dotés d'un solide vécu. Dans leur sillage, on trouve cinq autres joueurs des moins de 25 ans : Frédéric Bourdillon, Lens Aboudou, Timothé Luwawu-Cabarrot, Sade Aded Hussein et Junior Mbida. 

Sans Solomon et Spralja contre des Provençaux ambitieux

Avant de croiser la route de Hyères-Toulon, mardi prochain dans le Var, les Azuréens devront se défaire de Provence basket (le nouveau nom du club de Fos-sur-Mer). L'équipe des Bouches-du-Rhône, quart de finaliste des playoffs l'an dernier, fera partie des candidats à la montée.

Guidée par leur meilleur marqueur de la saison précédente, l'Américain Chris Davis (13,4 pts de moyenne), elle tentera de démarrer fort. Recruté pour remplacer Sherman Gay, Amadi McKenzie pourrait être précieux à l'intérieur, s'il parvient à retrouver le niveau qui était le sien avant la grave blessure au genou qui l'avait éloigné des parquets pendant près d'un an. Meilleur scoreur de N1, l'ailier Aaron Broussard sera également à surveiller de près.

Côté Sharks il faudra composer sans Will Solomon, toujours convalescent après une fracture de la main, mais aussi sans Sime Spralja, touché au mollet. Privés de deux pièces majeures de son cinq (même si Spralja n'a pas encore disputé la moindre minute avec son nouveau club), Antibes ne cherchera pas d'excuse.

"On doit être prêt pour ce match, malgré les contraintes et les incertitudes. C'est notre boulot, notre défi. Il est de taille, certes, mais on veut réussir notre entame", a conclu le coach Espinosa.


Une place en play-off
pour le vainqueur de la Leaders cup

Les 18 clubs seront répartis en 6 poules régionales de 3 équipes qui se rencontreront en matchs aller-retour. Les six premiers et les deux meilleurs seconds seront qualifiés pour les quarts de finale. Quarts et demi-finales se disputeront en aller-retour tandis que la finale se déroulera à Disneyland Paris le 22 février 2015 en lever de rideau de la Leaders cup Pro A.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :