Les Sharks parés pour les rudes joutes de la Pro B

Le retour d'Antibes en Pro A n'aura duré qu'une saison. En 2014-2015, les Sharks batailleront à l'étage inférieur, où ils seront très attendus.

Demain soir à la villa Eilenroc, le nouvel effectif des Sharks sera présenté officiellement à la presse et aux partenaires. A un peu plus d'un mois de la reprise de la Pro B, Antibes semble avoir toutes les cartes pour bien figurer dans un championnat qu'il avait remporté en 2013. Tour d'horizon.

Will Solomon et Tim Blue repartent pour un tour

Alors qu'un grand ménage estival a été opéré (voir la liste des mouvements ci-contre), les supporters seront certainement satisfaits de pouvoir reconnaître quelques visages lors de leur prochaine visite à l'Azur Arena. D'autant plus qu'il s'agira de ceux des Américains Will Solomon et Tim Blue.

A 36 ans, le premier nommé pourra certainement rendre de grands services au poste de meneur. Ancien joueur NBA, valeur très sûre en Euroleague, Solomon avait débarqué sur la Côte en novembre dernier pour renforcer une équipe à la dérive. En l'espace de 22 matches, il n'a pas pu permettre aux Sharks de se maintenir, mais il a tout de même compilé 13,6 points à 43 % de réussite et 3,2 passes décisives.

A l'inverse de son coéquipier au CV en or massif, Tim Blue connaît déjà la Pro B. Lors de la saison 2012-2013, il avait guidé l'OAJLP vers les sommets (19 points et 7,7 rebonds par match) et avait même été élu MVP de la finale remportée par les siens. En Pro A, malgré quelques contre-performances, il tournait à 12,3 points et 6,4 rebonds. L'intérieur de 2,05 m, qui a fêté ses 30 ans en juin, sera sans doute l'un des attractions du championnat.

Karim Atamna-Mamoutou Diarra,
de l'expérience sur le parquet

Même si le club n'a pas encore fait publiquement part de ses ambitions, on peut imaginer qu'il ne se contentera pas d'un rôle de figurant dans les mois à venir. Dotés d'une salle ultra-moderne de 5 200 places, les Sharks (qui affichaient le plus mauvais taux de remplissage de Pro A l'an passé) auront presque l'obligation d'aligner les bons résultats pour remplir ses gradins.

Sport24 431857 7435990 2 Fre Fr

Pour y parvenir, l'équipe entraînée par Julien Espinosa a décidé de s'appuyer sur des hommes d'expérience comme Mamoutou Diarra. A 34 ans, Diarra aura envie d'épauler ses coéquipiers dans ce nouveau challenge. Le frère du rappeur Oxmo Puccino, qui a porté le maillot de l'équipe de France à 46 reprises et été All-Star de Pro A à trois reprises "a l'étoffe d'un capitaine" selon Espinosa.

Âgé de 33 ans, Karim Atamna n'a jamais goûté à la Pro A. Mais cet arrière polyvalent a su se faire un chemin entre la N1 et la Pro B, notamment avec Fos-sur-Mer, où il a évolué pendant quatre ans. Son nouveau coach voit en lui "un véritable couteau suisse et un professionnel exemplaire".

Chassé-croisé du côté des jeunes

Encadrés par les quatre trentenaires cités précédemment, plusieurs jeunes tenteront de faire le trou au sein des Sharks. Membres du groupe l'an dernier, Isaia Cordinier et Tristan Toneguzzo en feront de même, mais sous les couleurs d'Evreux et Lille.

Img 5031

Timothé Luwawu-Cabarrot, qui a pris part au championnat d'Europe U20 avec les Bleus cet été, est en revanche resté au bercail. Acteur majeur de la belle saison des espoirs (finalistes du Trophée du futur, deuxièmes du championnat) avec 17,6 points et 6,5 rebonds, ce poste 3 aura la possibilité de faire ses armes chez les "grands".

A l'intérieur, Sade Aded Hussein a fait son arrivée. Auteur de 21 doubles-doubles l'an dernier avec les espoirs du CSP Limoges (15,8 points et 8,9 rebonds de moyenne ), il est présenté par Julien Espinosa comme "un joueur en devenir qui possède des qualités de vitesse et d'agilité avantageuses par rapport à son gabarit".

Frédéric Bourdillon, lui, n'est plus vraiment un débutant. Pourtant, dans l'esprit des fans des Sharks, il reste un "minot". Né à Grasse, le meneur de 24 ans a été formé à Antibes avant de prendre la direction de l'Insep. 

Il est ensuite revenu dans les Alpes-Maritimes et a porté le maillot ciel et blanc en 2009-2010 (Pro B). Trop juste physiquement, il a ensuite pris la direction des espoirs de Chalon-sur-Saône, avant de naviguer entre la N1 et la Pro B avec Charleville et Rueil.


Chris Braswell pour boucler le mercato ?

Selon bebasket.com, la dernière recrue antiboise pourrait être Chris Braswell. Toujours à la recherche d'un troisième JNFL (joueur non formé localement), le staff aurait jeté son dévolu sur ce pivot américain (24 ans, 2,09 m) passé par l'Université de Charlotte. 

La saison dernière, il évoluait au Japon. En 24 matches, il a aligné 12,6 points à 48% de réussite, 8,3 rebonds et 0,7 contre.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos

Le point sur les arrivées et départs

Arrivées :
Mamoutou Diarra (Orléans, Pro A), Junior Mbida (Boulogne-sur-Mer, Pro B), Lens Aboudou (Dijon, Pro A), Karim Atamna (Fos-sur-Mer, Pro B), Frédéric Bourdillon (Rueil, N1M), Sade Aded Hussein (Limoges, Espoirs Pro A).

Départs :
Carl Ona Embo (Poitiers, Pro B), Zaynoul Bah (Saint-Quentin, Pro B), Isaia Cordinier (Évreux, Pro B), Luc-Arthur Vebobe (Roanne, Pro B), Tristan Toneguzzo (Lille, Pro B), Nicolas De Jong (Cholet, Pro A), Raphaël Desroses (Roanne, Pro B), Anthony Hilliard, Shaun Fein, Kennedy Winston, Matthew Bryan-Amaning, Saer Sene.