Ludivine Fraget, “Si on peut terminer premier, on ne se gênera pas”

Troisièmes de leur groupe, les moins de 18 ans de l’AS Monaco Basket ont réussi à atteindre la poule haute du championnat de National en décembre dernier. Une performance qui les propulsent à une marche des phases finales.

Après une bonne première partie de saison, les Monégasques ont obtenu leur billet pour la poule haute, eux qui participent pour la première fois au championnat U18 France. Troisièmes de leur groupe (cf. encadré) avec 5 victoires pour autant de défaites, les protégés de Ludivine Fraget ne s’étaient certainement pas imaginés une telle réussite. "On découvrait cette compétition sans objectif précis. Après, c’est vrai qu’une fois les premiers matchs effectués, on s’est dit qu’il fallait accéder à cette poule haute. C’est vraiment une bonne performance", affirme la coach.

Effectivement, l’équipe monégasque a réalisé des premières rencontres canons avec quatre victoires lors de ses cinq premières journées. De bonnes performances, avant de s’écrouler et d’enchaîner quatre défaites de rang. "A domicile on est capable de bien performer mais cette irrégularité c’est vraiment la caractéristique de la catégorie U18. Il faut savoir que les joueurs sont encore en phase de perfectionnement technique et d’apprentissage". Une irrégularité qui peut s’expliquer par une défense souvent passée au travers, notamment lors de cette série de quatre défaites.

Défense et jeunesse

Les rouge et blanc avaient basé leur philosophie de jeu sur l'aspect défensif, afin de figurer parmi les meilleures défenses du championnat. Mais contrairement à ce qui était prévu, c'est l'attaque qui s'est avérée être le point fort de ce groupe. L’ASM termine sa première phase de championnat avec la deuxième meilleure attaque (74 buts de moyenne par match) et la troisième défense (sur 6 équipes avec 70 points encaissés en moyenne par rencontre).

Un axe de travail en vue pour l’équipe, d'autant qu'elle est actuellement plus mauvaise défense de cette poule haute après trois rencontres (238 points encaissés) lors de la deuxième partie de la saison. Monaco a débuté cette seconde phase par une victoire face à Aix avant de perdre à Antibes et à Toulon. Deux déplacements qui poussent Monaco en cinquième position

Pas le départ idéal certes, alors en attendant de recevoir Roanne (2e), l'ASM se place en outsider. "On va prendre match après match pour se jauger parce qu’on ne connaît pas le niveau de la poule. Ensuite, on verra ce qu’on peut faire. L’objectif pour nous est double : il faut savoir performer et donner du temps de jeu aux jeunes joueurs. Mais si on peut terminer premier, on ne se gênera pas", conclut Ludivine Fraget.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos

C’est quoi ce système ?

En U18 National il y a 8 poules (de A à H) de 6 équipes dispersées dans toute la France.
Les trois premiers de chaque poules se qualifient pour la poule dite "haute", alors que les trois autres passent en poule "basse". Monaco, qui a terminé 3e, est donc montée pour jouer contre des équipes venues de la zone Sud-Est (région PACA et région Rhône-Alpes) dans le groupe A (Roanne, Hyères Toulon, Antibes, Aix Maurienne, Oullins). Le premier de chaque poule haute accède ensuite aux phases finales, avec les premiers de chaque poule à l’échelon national.